La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les forces de défenses  et de sécurité votent par anticipation pour bien sécuriser le scrutin

292

Les forces de défense et de sécurité exerceront leur droit de vote par anticipation comme le stipule le code électoral. C’est du moins ce que dit l’un des décrets adoptés en conseil des ministres ce jeudi 08 novembre 18.

Selon l’article 117 de la loi portant code électoral, les membres des forces de défense et de sécurité peuvent, en cas de besoin, exercer leur droit de vote par anticipation.

« Cette disposition est prévue par le code électoral pour libérer les Forces de défense et de sécurité le jour du scrutin afin de leur permettre de garantir la sécurité des électeurs et des opérations électorales » peut-on lire dans le document.

Ainsi, poursuit le communiqué sanctionnant les travaux du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé,  les membres des Forces de défense et de sécurité appelés à garantir la sécurité des électeurs et des opérations électorales le jour du scrutin, sont autorisés à voter 72 h 00 avant la date du scrutin.

De fait, le communiqué indique par ailleurs qu’à l’issue du vote, les urnes sont scellées et déposées à la CELI. Les différents documents électoraux sont rangés dans des enveloppes scellés et transmises à la CELI. Le dépouillement a lieu le jour du scrutin général après le vote de l’ensemble du corps électoral dans les conditions prévues par le code électoral.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...