La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Présidentielle 2020 au Togo : où sont les autres candidats investis ?

501

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A l’approche de 2020, ils étaient une vingtaine de chefs de partis politiques investis par leurs militants à être candidats à l’élection présidentielle du 22 février 2020. Mais à la fin la journée  de clôture de dépôt de candidature, ils étaient seulement dix (10) à avoir concrétisé leur désir de présider à la destinée du Togo au cours des 5 prochaines années.

Sur les 10 candidatures, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) annonce celle d’une femme. 

Ces 10 candidatures sont issues des partis politiques, des regroupements de partis politiques et des indépendants. Au rang des partis politiques, on note la candidature de Faure Gnassingbé, chef de l’État sortant et candidat du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR).  Il est enregistré également les candidatures de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) représentée par Jean-Pierre Fabre, du président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Agbéyomé Kodjo désigné “candidat unique” de l’opposition.

A ces candidats qualifiés de poids lourds, s’ajoutent les candidatures du Dr Kodjovi Aubin Thon du mouvement Nouvelle vision (NoVi), du Dr Georges William Kuessan du parti Santé du peuple, du Pr Komi Wolou du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), du Pr Aimé Gogue de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), de Me Mouhamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD), et d’Innocent Kagbara du Parti démocratique panafricain (PDP). La seule femme annoncée est Afiwa Kpétikloe. Elle est candidate indépendante et sera le porte flambeau de “Les progrès”.

Par ailleurs, Gerry Komandéga Taama, le candidat investi du Nouvel engagement togolais (NET) n’a plus fait acte de candidature pour le scrutin du 22 février.

Ces dossiers de candidature seront transmis dès ce jeudi au ministère de l’administration territoriale pour des vérifications administratives. À la suite de cette vérification, ils reviendront à la Cour constitutionnelle de publier la liste définitive des candidats retenus au plus tard le 28 janvier prochain.

Avec Gapola

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...