La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

06 femmes passent Lieutenant-Colonel au sein des FAT

1 013

Actuellement au Togo, elles sont au nombre de six (6) femmes militaires à exercer au grade de Lieutenant-colonel.

Parmi elles, une seule a su se démarquer et rendre digne son ascension au sein du corps militaire qui est généralement destiné aux hommes. Cette dernière n’est autre que le Dr Lidi Kedjaka Bessi Kama, l’actuel ministre des Sports et Loisirs.

En effet, la ministre togolaise a connu une ascension fulgurante sur le plan académique et sur le plan professionnel qui suscite énormément de l’admiration.

Alors qu’en 1996, elle venait tout juste d’obtenir son baccalauréat à l’âge de 17 ans, Bessi Kama passe son concours d’entrée à l’Ecole du service de santé des armées de Lomé (ESSAL), où elle fut admise pour y suivre une formation médicale et militaire, en tant l’une des premières filles à y être accepter.

Le lieutenant-colonel Lidi Bessi Kama y sort en 2005, avec la thèse de doctorat et devient ainsi la première femme Capitaine du Togo.

Ensuite elle se spécialise dans la pédiatrie et hygiène infantile (toujours dans la même école), puis en médecine du sport à l’université de Cocody (en Côte d’Ivoire).
En 2018, elle devenait la première femme Commandant de l’armée togolaise et en 2020, la deuxième femme en charge du ministère des Sports et des Loisirs depuis l’indépendance du Togo.

Les cinq autres femmes à avoir été promu au grade de médecin Lieutenant-colonel sont : Kenou Adjovi Egnonam, Koubaney Ablavi Avafia Akpedze, Kpelao Essossinam, Mouzou Tchilabalo, Halatoko Wemboo Afiwa.

Pour rappel, ce nouveau grade qu’elles possèdent est la reconnaissance des compétences professionnelles et de l’esprit de discipline dont elles ont fait preuves.

commentaires
Loading...