La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

A partir de lundi prochain, port de casque obligatoire pour les deux passagers d’une moto

A partir de ce jour, où le Général Damehame Yark avait lors d’une sortie médiatique annoncé le nombre des personnes qui ont trouvé la mort dans un accident de route au cours de l’année 2021, toute la population togolaise se disait déjà que de nouvelles mesures viendraient à voir le jour.

Et c’est le cas aujourd’hui. En effet, le jeudi 13 janvier 2022, le gouvernement a fait savoir la population que le port de casque est devenu obligatoire pour tous les passagers des véhicules à deux roues, en raison du fait que 60% des cas de décès enregistrés sur les routes étaient causés par des motos.

Cette nouvelle mesure que le gouvernement impose aux usagers des engins à deux roues, prendra effet à partir de ce mois de janvier.

METOCOB 4

« Aujourd’hui face à cette situation inquiétante, le gouvernement à travers le ministère de la sécurité, est obligé de prendre de nouvelles mesures. Ainsi, désormais, tous les passagers sur les motos à deux roues doivent eux aussi porter un casque de protection. Ils doivent avoir un casque sur la tête avant de monter. Faute de quoi, ceux-ci et le conducteur seront interpellés et verbalisés », a déclaré le Colonel Yaovi OKPAOUL, Directeur Général de la Police nationale.

Pour de le chef de la police nationale, tous les togolais devraient faire le nécessaire pour essayer de renverser la tendance et de rendre plus sûr les routes, en faisant preuve de civisme.

« Il faut que le citoyen togolais prenne conscience qu’il y a plus de morts par jour sur nos routes surtout chez les deux-roues. Quand on sort de la maison, il faut tout faire pour y revenir en observant strictement des mesures de prudence. Malheureusement, certains citoyens outrepassent toutes les règles. On voit une vitesse à outrance, un manque de vigilance, le téléphone au volant, la conduite en état d’ébriété et ils vont causer des accidents. Pendant que des efforts se font pour garantir la sécurité sur les routes, nous ne pouvons pas nous-mêmes être des sources d’insécurité », a lâché le Directeur Général de la police nationale.

Pour rappel, le nombre des cas de décès enregistrés sur les routes togolaises durant l’année 2021 était de 680.

commentaires
Loading...