La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Attaque terroriste au Togo : vers l’autorisation de port d’arme par les civils?

L’attaque terroriste orchestrée contre un poste des forces de sécurité dans la nuit du 9 novembre à Kpendjal, une localité au nord du Togo, a de quoi susciter la peur chez les Togolais. Les autorités sont sans doute entrain de remuer les méninges pour prévenir de ce genre de dilemme. Le port d’armes par les citoyens togolais est une approche de solution évoquée par un député togolais.

Bien qu’elle ait été repoussée par les corps habillés, cette attaque remet en question la sécurité des populations du territoire togolais. Et certaines autorités sont déjà entrain de réfléchir à des moyens de prévention idoines. C’est le cas du député Abass Kaboua qui a proposé une solution qui ne fait pas l’unanimité sur la toile.

Invité à se prononcer sur cette attaque une chaîne de télévision, le parlementaire a condamné rigoureusement cette agression : « J’ai condamné avec rigueur l’attaque au nord du Togo », rapporte Afrique Direct. Avant de proposer sa solution qui va permettre d’éradiquer ce fléau.

METOCOB 4

Le député du Mouvement républicain centriste (MRC) suggère l’autorisation du port d’arme par des civils patriotes. « Nous allons demander qu’on donne des permis de port d’arme aux gens sincères qui sont patriotes, des Togolais qui ont en eux, la fibre patriotique, s’il le faut », a laissé entendre l’honorable Abass Kaboua. « Le sang d’un Togolais ne versera plus au Togo », a-t-il rassuré.

Selon les autorités togolaises l’offensive au nord du pays a été repoussée par les soldats togolais. Il n’y a pas eu de blessé ni de mort déplorée. Toutefois, elle pousse la population ainsi que les forces de sécurité du Togo à plus de vigilance. Les citoyens sont invités à dénoncer les pratiques favorables au terrorisme

commentaires
Loading...