La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

EBOMAF: une belle progression sur le corridor Lomé-Kpalimé

65

En juin 2020, l’Etat du Togo a renouvelé sa confiance en l’expertise de l’Entreprise Bounkoungou Mahamadou et Fils (EBOMAF) en lui confiant deux marchés qui valent deux cent quatorze (214) milliards FCFA HT/HD. Le premier contrat porte sur la modernisation de la route Lomé-Kpalimé, sur une distance de de cent-vingt (120) kilomètres. Les travaux se poursuivent et sont sur une bonne lancée.

Cela fait déjà plus d’une année et demi qu’EBOMAF s’est vu confier la tâche de réhabiliter et moderniser le corridor Lomé-Kpalimé. Ce contrat porte sur la modernisation de la route sur une distance de de cent-vingt (120) kilomètres ainsi que l’aménagement des bassins de rétention d’eau de Todman, de Segbé et d’Adidogomé pour un montant cumulé d’environ cent quatre-vingt-quinze (195) milliards F CFA HT /HD

En effet, le groupe burkinabè de M. Mahamadou Bonkoungou, fait encore parler de lui sur de nouveaux chantiers à travers cet important contrat pour la réalisation d’infrastructures routières. Le bilan d’une brève période de travail profile plutôt des résultats positifs.

EBOMAF avait déjà fait ses preuves les chantiers des boulevards du 13-Janvier et Agoè-BKS-Limousine-Adidogomé entre 2011 et 2013 dans la ville de Lomé. L’entreprise à démontré son expertise sur d’autres ouvrages localisés dans la partie septentrionale du pays. Il s’agit du chantier des routes Tandjouaré-Kanté (130 Km) et Borgou-Mandouri (45 Km), celui de Mandouri-Frontière du Bénin (07,5 Km) avec un pont de cent quatre-vingt (180) mètres linéaires sur le fleuve l’Oti et celui du Carrefour Pya-Sarakawa-Kanté (65 Km) avec un pont de cent (100) mètres linéaires sur un grand fleuve.

EBOMAF est attributaire de plusieurs marchés d’infrastructures sur le continent africain. Le gouvernement togolais fait partie de ceux qui ne cessent d’accroître leur confiance au fil des ans envers l’entreprise. Cette dernière a également des travaux d’infrastructures au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Congo-Brazzaville, à Djibouti, en Guinée-Conakry, en Guinée Equatoriale et au Libéria

 

En rappel, le Groupe EBOMAF, en début octobre dernier, célébrait ses trente (30) ans d’existence. Dans ce cadre, le PDG était en conférence de presse sous-régionale le samedi 2 octobre dernier à Ouagadougou au Burkina Faso. Au cours de ce point de presse, Mahamadou Bounkoungou a précisé la nouvelle stratégie du groupe depuis 2007 dans la recherche de financement et la réalisation de projets routiers. A travers cette stratégie unique et propre à l’entreprise Burkinabè, beaucoup de pays ou de gouvernements ont réussi à répondre aux besoins de leurs populations.

commentaires
Loading...