La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Selon Gilbert Bawara la grève de FESEN est illégale

111

Le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara a appelé ce mardi 2 novembre les enseignants togolais à un sens de responsabilité et précise que la grève à laquelle la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) initie est illégale.

Le confrère de togobreakingnews, précise que selon le ministre des dispositions fermes seront prises contre ceux qui observeraient cette grève tout en évoquant entre autres sujets le concours de recrutement de la fonction publique, la question des retraités ou encore les différents licenciements enregistrés à Amina et à EDITOGO.

Le gouvernement a annoncé récemment un concours de recrutement dans la fonction publique. Pour Gilbert Bawara, ce concours est maintenu. Le ministre indique que beaucoup de temps ont été pris pour préparer ce concours pour le fait que le gouvernement a décidé de s’accoler au plus près des besoins des différentes administrations, services et institutions de la République.

« Il y a eu une identification et une description des profils et des compétences les plus fins de chaque administration. Donc le concours sera général, en ce sens que ce sont tous les services, ministères et institutions qui sont concernés mais les épreuves se feront en tenant compte des profils. Il y aura des épreuves différentes en fonction des profils » a précisé le ministre tout en estimant qu’il y aura plus d’équité et de justice dans le recrutement. Il indique que les modalités financières de l’organisation sont en cours de finalisation avec le ministère de l’économie et des finances.

Toujours au sujet du recrutement, le patron de l’administration togolaise a avancé que le gouvernement n’est pas resté inactif. Il a relevé que depuis 2009, il y a des concours dans le secteur de la santé, de l’éducation, du ministère de l’économie et des finances.

« Le gouvernement est resté très actif en matière social et notamment de recrutement. Nous espérons pouvoir aller, si les moyens budgétaires le permettent, jusqu’à 1500 nouveaux agents à l’issue de ce concours… Je voudrais aussi rappeler qu’il y a un concours de recrutement de la police qui permettra d’enrôler un nombre important de nos frères et sœurs », a indiqué Gilbert Bawara qui se réjouit du fait que l’Etat togolais est l’un des rares pays de la sous-région à organiser un concours de recrutement dans un contexte de crise sanitaire.

Ainsi il appelle les togolais à reconnaître les efforts importants qui sont consentis par la collectivité nationale à travers le gouvernement pour répondre aux besoins et attentes des populations togolaises.

 

commentaires
Loading...