La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La Fédération Togolaise de l’Immobilier met en avant le potentiel économique de l’immobilier au Togo

0 94

En marge du Salon International de l’Immobilier et de l’Habitat (FESTIMMO) ouvert ce vendredi 12 mai 2023 au Centre des Expositions et Foires de Lomé, la Fédération Togolaise de l’Immobilier a tenu dans la soirée son 3ème congrès ordinaire annuel, rassemblant les professionnels du secteur immobilier venus de tout le Togo.

Au cours de cette rencontre, les membres de l’association ont échangé sur les défis auxquels sont confrontés les acteurs de l’immobilier aujourd’hui. Cette occasion a permis au bureau dirigeant de présenter ses actions pour l’année à venir dans le but de défendre les intérêts des acteurs de l’immobilier auprès des autorités réglementaires.

Lors de ce congrès, les participants ont assisté à un panel sur le thème “La place de l’immobilier dans l’économie d’une nation”, animé par le Dr Nabine Grandi, ingénieur de la recherche. L’objectif de ce panel était d’amener les agents immobiliers à prendre conscience de leur réelle place dans la chaîne immobilière et de leur importance.

Les intervenants ont discuté de la place de l’immobilier en tant que secteur économique, du rôle de l’immobilier dans l’investissement et de l’impact de l’immobilier sur l’économie. Selon le Dr Gnandi, l’immobilier joue un rôle central dans l’économie d’un pays. “Lorsqu’on essaie de faire une petite comparaison avec l’Afrique en général et le Togo en particulier, on se rend compte que l’immobilier est en plein essor, mais que le secteur connaît des irrégularités qu’il faut régler au niveau des agents immobiliers”, a-t-il confié.


Ce panel visait à faire sortir les obstacles auxquels sont confrontés les professionnels de l’immobilier afin qu’ils puissent tirer leur épingle du jeu. Pour le Dr Gnandi, il s’agit d’encourager les agents à s’investir davantage dans le secteur. ” Aujourd’hui, le seul partenaire des agents immobiliers c’est le propriétaire et l’acquéreur alors que c’est tout un écosystème. Ils doivent connaitre chaque acteur et les interactions qui devraient exister entre eux et les autres acteurs du monde immobilier. C’est à ce prix qu’ils pourront aller loin. De même, avec la nouvelle réglementation du gouvernement, il va arriver un moment où seuls ceux qui ont suivi une formation seront autorisés à exercer le métier d’agent immobilier. Il est donc question d’encourager les agents immobiliers de pouvoir s’investir dans la formation “, a-t-il ajouté.

“Le choix de ce thème est le bienvenu. Aujourd’hui, l’agent immobilier a l’impression d’être mis de côté, mais nous pensons que nous sommes notre propre problème. Dans nos interventions, nous avons souligné que si l’agent immobilier se présente comme un professionnel instruit et disposant du bagage nécessaire pour fournir le service qu’il faut, le client lui accordera la considération qu’il mérite.” A souligné, Cyril Agbodo commissaire au sein du bureau .

L’agent immobilier est un professionnel prestataire de services qui pose des actes de commerce sur un bien immobilier et qui intervient sur le foncier. Sa matière principale est le foncier et l’habitat. Il offre des services de transaction de tout genre, d’occasion, de vente, de gestion. La Fédération Togolaise de l’Immobilier a pour slogan d’aider les Togolais à mieux se loger. À travers cette rencontre, les membres ont lancé un appel aux autorités pour mettre en place un cadre légal pour l’exercice de ce métier.

TOGOCOM VERTI
commentaires
Loading...