La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Laurent N’poh : « Retour de chaque étudiant à la terre pour réussir et vaincre le chômage »

90

Dans le souci d’orienter et de permettre aux étudiants togolais d’avoir un avenir assuré, le centre interafricain pour la promotion économique et des affaires (CIPEA) a lancé un projet programme dénommé « Entrepreneuriat agricole avec les étudiants » à l’endroit des étudiants des universités publiques et privées du Togo.


C’est un programme sous forme d’un incubateur économique qui permettra de suivre les bénéficiaires dès la naissance de leurs idées jusqu’à leur concrétisation à travers l’accompagnement, le montage d’un business plan, des formations, la mise en réseau, le monitoring agricole, la mise à la disposition du marché national et international.
Ce projet vient à point nommé pour permettre aux étudiants togolais d’avoir une ouverture car selon l’initiateur, Laurent N’poh « la terre ne trompe pas et au Togo nous avons la terre, nous pouvons transformer la terre pour en faire de la valeur ajoutée. Nous devons avoir à l’esprit que notre manne c’est la terre, même si nous sommes en 4e année d’agronomie ou en histoire nous devons savoir que nous avons la terre et que la terre n’a pas forcément besoin d’avoir un diplôme avant de réussir ».
Laurent, ce mordu de l’agriculture s’intéresse aux étudiants parce que « le Togo est majoritairement jeune et ces étudiants sont nombreux sans repère. Nous savons que si nous arrivons à les récupérer à les former, à leur donner le coaching, et créer un cadre approprié, ils vont réussir »
Apres inscription les étudiants auront une formation, un encadrement, le coaching. Ils seront orientés pour un changement de pragmatisme et de paradigme. Un changement de mentalité de réhabilitation de la mentalité africaine, togolaise. Ce qui les permettront de se tourner vers l’agriculture.
« Nous allons mettre désormais tous ces étudiants sur le chantier de travail, on va créer les gens on va les mettre en réseau ou en coopérative. On va les amener à créer leur coopérative les associations agricoles bien qu’étant étudiants. Ils peuvent même participer à la chaîne de valeur et savoir les opportunités qui s’y trouvent parfois on pense que la terre c’est pour des ratés » a relaté le directeur de CIPEA.
Par ailleurs le projet entrepreneuriat agricoles avec les étudiants selon Laurent N’Poh vient dire au étudiants de revenir à la terre. Car maintenant « c’est nous qui allons être les guides. Nous allons leur montrer comment revenir à la terre, leur montrer comment gagner au niveau de la terre. Nous allons les donner les orientations, comment vendre, comment se faire riches à partir de la terre.
Pour lui, l’essentiel est déjà acquis, la connaissance, les compétences et l’expertise. Ce qu’il faut pour développer une activité et sortir du chômage. Ce projet c’est pour permettre aux étudiants de pourvoir réussir et permettre de réduire l’exode rural, d’encourager la transformation locale et par la transformer leur Commune.

commentaires
Loading...