La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Une nouvelle action médicale gratuite d’ANAVIE en faveur des personnes âgées des régions Centrale et Kara

Dans sa mission de donner un minimum vital et une dignité aux personnes âgées en situation de vulnérabilité et laissées pour compte, l’Association Nos Années de Vie (ANAVIE) a organisé du 15 au 19 juillet dernier une action médicale gratuite dans les régions Centrale et Sokodé.

Cette nouvelle action médical d’ANAVIE vise à promouvoir l’accès des personnes âgées aux soins de santé de qualité adaptés à leurs besoins. Ainsi, l’initiative soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a permis à environ 500 personnes âgées des communautés de Kpangalam, Sagbadaï, Awindjilo et Landa de connaître leur état de santé face à certaines maladies.


« Il est constaté que parmi cette couche de la population que beaucoup porte des pathologies dite maladies non transmissibles à savoir l’hypertension artérielle, diabète, obésité, maladies des yeux et autres. Pour mener une lutte efficace contre la plupart de ces maladies, il faut qu’elles soient dépistées tôt parmi la population. C’est pour offrir une occasion à cette couche de la population de connaître leur état de santé face à certaines maladies et d’offrir des médicaments ou une prise en charge pour la guérison d’autres gratuitement que nous avons initié cette action médicale gratuite », confie le Directeur exécutif d’ANAVIE, Kofi Alfa-Tchégbassi.

METOCOB 4

Ainsi, à travers cette initiative, ANAVIE vient répondre soulagés les personnes âgées touchés des énormes difficultés de paiement direct des soins qui constitue un obstacle majeur à l’accès aux services de santé adéquats.

Cette action humanitaire de dépistage et de prise en charge des personnes du troisième âge est aussi couplé avec des séances de sensibilisation sur l’hygiène de vie : comportements alimentaires adaptés à l’âge adulte, la lutte contre la violence faites aux personnes âgées et la nécessité d’une solidarité intergénérationnelle ainsi que sur l’éduction thérapeutique du patient.

commentaires
Loading...