La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Yark : « Il n’y a aucune raison que la population accepte d’accueillir des terroristes »

47

yarkLe fait que les terroristes soient nichés dans la partie sud du Burkina Faso, place le Togo dans une situation inconfortable.

La région des savanes, la région économique la plus au nord du Togo, semble être menacée par la présence des extrémistes violents se trouvant de l’autre côté de la frontière.

Afin que ces groupes terroristes ne réussissent à gagner de l’influence auprès de la population, l’Etat a pris ses dispositions et s’est mis à assurer le développement de la région septentrionale.

« Avec les projets lancés par les pouvoirs publics, il n’y a aucune raison que la population se radicalise ou accepte d’accueillir des terroristes », a déclaré le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le général Damehame Yark.

Le CIPLEV (Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent) renforcera sa présence sur le terrain aux côtés des forces armées.

Le ministre prône la cohésion sociale, gage de paix et de stabilité.

commentaires
Loading...