La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Décès d’un autre haut gradé des FAT

853

La vague des décès dans les rangs des Forces armées togolaises (FAT) n’est pas encore à son terme. En tout cas, c’est ce que laisse présager le nouveau décès dont l’information nous est parvenue.

En effet, un haut gradé des FAT, officier de l’armée de terre, le Colonel Bataba Gandah Soklema, originaire de Siou (Préfecture de Doufelgou) vient également de perdre la vie dans un accident de la circulation, le 6 juillet dernier.

Selon les informations qui nous sont parvenues, l’officier est le seul à avoir perdu la vie parmi les 3 occupants du véhicule lors de l’accident de la circulation dans les encablures de la localité de Naboulgou (nord du pays / région de la Kara) alors qu’il était en mission.

Il nous souvient que le 4 mai dernier, au lendemain de l’investiture de Faure Gnassingbé, le Colonel Madjoulba Bitala, un autre haut gradé originaire lui aussi de Siou, avait perdu la vie dans des circonstances non élucidées jusqu’à ce jour.

Entre actes criminels, accidents et morts naturelles, les questions demeurent entières. Quelqu’un en aurait-il après les hauts gradés Siou au sein des FAT ? Les décès dans les rangs de l’armée togolaise se font récurrents depuis quelques mois, puisque quatre (4) officiers avaient précédemment péri dans un autre accident de route, il y a de cela quelques semaines.

Pour l’heure, aucun communiqué officiel n’a été rendu public sur le décès du Colonel Bataba.

commentaires
Loading...