La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Gabon : de graves révélations sur la santé d’Ali Bongo

529

Le président Ali Bongo est malade. Et au Gabon cet état de choses susciteraient jusqu’aujourd’hui moult passions et soulèveraient de nombreuses polémiques. Le président Gabonais serait-il oui ou non véritablement encore en état de gouverner ? Tel serait en substance le condensé de toutes les interrogations au cœur du débat politique gabonais.

« Le vrai Ali Bongo n’est pas prêt de revenir au Gabon »

Ces mots seraient selon la presse internationale, ceux de Bruno Ben Moubamba. Un journaliste et acteur politique gabonnais. Il fut d’abord Vice premier ministre avant d’être jusqu’en septembre 2017 ministre d’État chargé de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement. Bruno Ben Moubambaserait de l’avis de la presse gabonaise, un opposant modéré certes, mais un opposant quand même.

Aussi quand sur la personne du Président gabonais il déclarait « Je le connais moins bien que Laccruche Alihanga (directeur du cabinet présidentiel), mais je le connais quand même », on aurait tendance à sourire. Mais lorsque sur sa santé il dit ; « le Ali Bongo qu’on nous montre n’est qu’une mascotte(…) le vrai Ali Bongo n’est pas prêt de revenir au Gabon » ; la gravité de ces affirmations forcent l’attention.

Quand une publication sur Facebook devient une preuve de vie

L’ancien ministre pour étayer ses propos aurait, rapporte un média international; lancé un défi assez particulier au cabinet présidentiel. Bruno Ben Moubambademande à Ali Bongo de faire une déclaration sur sa page officielle Facebook.

Un défi facile à relever, si on en juge par les multiples déclarations sur l’amélioration de la santé du président, et les divers actes de pouvoir posé ces jour-ci comme le remaniement du gouvernement et la prestation de serment des nouveaux ministres. Mais le journaliste rusé affirmerait qu’une telle déclaration serait beaucoup plus difficile à trafiquer, étant donné que selon lui ; « il (Ali Bongo) est le seul à connaître son mot de passe sur sa page officielle ».

Source : lanouvelletribune.info                          

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...