La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

J1 des manifestations : le gouvernement dresse le bilan et appelle au calme  

560

Le gouvernement, dans un communiqué lu au journal de 20h, sur la télévision nationale, a fait le bilan du premier jour de manifestations organisées par la coalition de 14 partis de l’opposition.

A travers ce communiqué, le gouvernement a qualifié la situation qui a prévalu dans certaines villes comme Lomé,  Kpalimé, Anié et Sokodé d’«  électrique » avant de préciser que « toutes tentative de manifestations et d’attroupement des militants et sympathisants de l’opposition  ont été très rapidement dispersés par les forces de sécurité ».

Le gouvernement dans son communiqué a relevé des cas de violence ayant occasionnées des dégâts matériels.

« Les tentatives de manifestation ont été émaillées de certaines scènes de violence qui ont occasionné des dégâts matériels sur des véhicules de certaines personnalités à savoir, le ministre de l’urbanisme, Fiatuwo Sessénou et M. Jean-Pierre Fabre » précise le communiqué.

Selon le même communiqué, quarante (40) personnes ont été interpellés, dont 20 à Lomé et 20 à Kpalimé dont 19 personnes ont été libérées à Kpalimé en début l’après-midi de ce mercredi.

Par ailleurs, le gouvernement a félicité les forces de sécurité pour le professionnalisme dont elles ont fait preuve avant de rappeler aux différents  acteurs politiques au calme et à se conformer aux prescriptions prises par les autorités administratives, conformément aux  dispositions  et réglementaires en vigueur au Togo.

 

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...