La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’Association Eco-Impact toujours engagé pour une transition agroécologique au Togo   

92

L’Association Eco-Impact continue de jouer sa partition pour faire de la transition agroécologique au Togo une réalité. Elle multiplie en ce sens des actions visant à placer l’agroécologie au cœur du système de production et alimentaire.

Dans cette dynamique, Eco-Impact avec l’appui, de Pain pour Le Monde, d’AFSA et de SKI, a organisé du 07 au 11 juin au centre Elikem, un site de développement des pratiques agroécologiques de Eco-Impact sise à Kpimé-Séva, dans la préfecture de Kloto, un atelier pratique de formation et de renforcement de capacités des formateurs endogènes et des acteurs du domaine agricole et environnemental sur les pratiques agroécologiques.

Au total 30 personnes dont 10 femmes, responsables et membres de coopératives agricoles, de fermes et exploitations agricoles, étudiants en agronomie, des maraichers, des pépiniéristes et des paysans ont participé à cet atelier.

Atelier Cours Théorique, Compréhension
                                        Atelier Cours Théorique, Compréhension

De fait, cette formation a permis d’outiller les participants et les pratiquants en agroécologie sur divers pratiques, techniques et technologies en gestion durable de la fertilité des sols et dans la défense des cultures.

« Au cours de cette formation, nous avons revisiter les bases et les fondements de l’agroécologie et d’autres concepts en agriculture durable. Nous avons renforcé de façon intensive les capacités des formateurs endogènes et des participants sur les pratiques agroécologiques ; les techniques culturales (la Rotation, l’Assolement, l’Association des cultures, le Paillage, l’Agroforfesterie), la gestion durable et la valorisation des déchets organiques, la gestion durable de l’eau d’arrosage, la Bio-irrigation, la gestion durable de la fertilité des sols et la gestion des nuisibles à travers la production des bio-intrants notamment le Biofertilisants, le Biochar, Bio-protecteurs, Bio-refulteurs et les Bio-stimulants de croissance. On peut citer entre autres la production et l’utilisation de Bokashi, du Compost, des Innoculums, des Probiotiques, des Bouillons minéraux (chaux soufrée et de cendre), Apichi… » a indiqué le Président d’Eco Impact Jean-Charles Sossou à la clôture de l’atelier de formation.

De même, ces derniers ont été outillé au cours des cinq jours qu’à durée l’atelier sur la production et la conservation des semences locales et sur l’accès durable au marché des produits agroécologiques avec le système de certification social SPG (Système Participatif de Garantie).

Activité de paillage
Activité de paillage

A travers ses modules de formation, Eco Impact entend rendre autonomes les producteurs et les exploitants agricoles en production des intrants organiques et contribuer à la restauration des sols dégradés et la protection des cultures pour une alimentation saine.

Au-delà de la formation et du renforcement de capacités, il s’agit pour les premiers responsables de cette Organisation de mettre en place un cadre d’échanges et de partage d’expériences réussies entre les acteurs pour une intensification dans la diffusion des techniques agroécologiques approuvées.

In fine, la vision d’Eco Impact est de parvenir à ancrer les bonnes pratiques agroécologiques chez tous les togolais agriculteurs et ce faisant garantie la sécuritaire alimentaire, voire une souveraineté alimentaire, et une alimentation saine.

Atelier pratique de production du Bokashi
Atelier pratique de production du Bokashi

« Notre vision est de remettre l’agroécologie au cœur du système de production et alimentaire. Pour cela nous en sommes conscients que nous devons ensemble construire une vision commune pour notre agriculture afin qu’elle soit plus écologique et plus naturelle. Ce qui permettra de nourrir les populations avec des aliments sains et haute qualité nutritionnelle tout en préservant le capital ressources naturelles (eau, sols, climat, biodiversité…) et en garantissant une activité viable, vivable et résiliente pour les agriculteurs », confie le Président d’Eco-Impact M. Jean-Charles Sossou.

Dans cette mission qu’elle s’assigne, Eco-Impact s’engage dans les prochains jours à être permanemment présent aux côtés des agriculteurs et des pratiquants de l’agroécologie pour les appuyer à l’amélioration de la qualité des sols agricoles et des rendements agricoles ainsi que pour une alimentation saine pour toutes et pour tous.

Atelier de Biochar
Atelier de Biochar

Pour rappel, Eco-Impact est une association à but non lucratif engagée dans la protection de l’environnement, la conservation de la biodiversité et dans la diffusion et la promotion de l’Agroécologie au Togo et dans la sous-région ouest africaine.

Elle travaille sur plusieurs axes stratégiques dont la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles, l’agriculture durable, l’accès des communautés à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, le climat et l’Energie durable ainsi que l’écocitoyenneté et l’entrepreneuriat vert.

commentaires
Loading...