La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les députés se consacrent à la promotion de l’économie maritime

Les parlementaires ont fait de la troisième et quatrième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2022, des ateliers de réflexion consacrés à l’examen des lois qui conduiront à la bonne gestion de la mer et à l’exploitation durable de ses ressources.

Le 17 mars 2022, les représentants du peuple avaient adoptés deux projets de loi qui mettaient à la disposition du Togo, l’opportunité d’adhérer à des Conventions internationales qui optimiseront sa gestion du patrimoine bleu. Ces projets de loi adoptés étaient portés sur l’enlèvement des épaves et les lignes de charge.

Le 22 mars 2022, ils ont remis le paquet. L’Assemblée nationale a encore voté à l’unanimité un projet de loi destiné à l’exploitation modérée mais efficace des ressources halieutiques. Le projet de loi s’exécutera au maintien des stocks chevauchant et des stocks de poissons grands migrateurs.

Il autorise le Togo à intégrer l’Accord sur les stocks chevauchants et des poissons grands migrateurs aux fins de l’application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982.

Cette approbation fait bénéficier au pays gouverné par Faure Gnassingbé, d’une assistance spéciale de nature à concourir plus efficacement à la promotion de l’économie maritime.

La politique de promotion de l’économie bleue entamée par les autorités togolaises, démontre la volonté de ces derniers à pratiquer une pêche responsable embrassant la conservation, l’exploitation durable des stocks et la gestion des ressources halieutiques, en passant par le maintien de l’intégrité des écosystèmes marins et la réduction du risque au minimum d’effets à long terme ou irréversibles des opération pêche.

Il est à noter que l’accord sur les stocks chevauchants est composé d’un dispositif de cinquante (50) articles répartis en treize (13) parties et de deux (2) annexes.

Un petit rappel : les séances plénières se sont déroulées en présence de la Présidente de la Chambre des députés, Mme Yawa Djigbodi Tsègan et du ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière, M. Kokou Tengué.

commentaires
Loading...