La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ole ou la révolution des prix de leopard motors

294

Jusqu’au début de l’année 2019, aucune moto équipée de compteur ne circulait à Lomé, ni dans aucune ville du Togo. Il a fallu attendre la fin de cette année 2019 pour voir des motos équipées de compteurs de la société Olé Togo, se faire la part belle à Lomé. L’arrivée de cette solution de transport a donné le ton au changement dans l’habitude des Loméennes et Loméens.

Peu nombreux dans les rues de Lomé, les conducteurs Olé vêtus d’un gilet vert clair roulent sur leurs engins targués du nom homonyme. Selon les initiateurs, cette solution de transport a été pensée pour « simplifier la vie aux togolais ».

Avec les motos Olé, finies les disputes autour du prix entre conducteurs de taxis-motos et clients. La tarification est carrément autre contrairement aux Zedmans ordinaires habitués à taxer les clients. La particularité d’Olé résidant dans le fait, le compteur affiche directement la tarification suivant la distance parcourue. Le kilomètre étant facturé à 50 francs Cfa, les passagers préfèrent beaucoup mieux les Olé au détriment des taxis moto normaux.

« C’est très avantageux. Les zedmans nous ‘’volent’’ très souvent. Trop c’est trop. Raison pour laquelle je ne prends plus ces motos. Je préfère mieux être en retard au boulot en attendant un Olé qui me prendra 300 francs Cfa plutôt qu’un Zem normal à 500 francs.  Au moins avec Olé, tu ne vas plus discuter le prix. Si c’est 1000f que le compteur affiche, tu paies et c’est tout », affirme toute souriante Débora, coiffeuse à Lomé.

Les conducteurs Olé ne sont cependant pas tirés d’affaire. Ils font face également des clients véreux qui tentent de les tourmenter, allant jusqu’à demander une réduction du prix affiché au compteur.  

« Il y a de ces passagers indélicats qui demandent parfois une réduction du tarif. Par exemple, si le compteur affiche 250 francs, ils exigent une réduction de 50 francs. Mais quelle maladresse ? », a confié sous anonymat, un conducteur rencontré à la direction Olé Moto.

De leur côté, les passagers ont aussi leurs raisons. Au cours de notre enquête, certains passagers affirment que très souvent les conducteurs Olé ont aussi leurs manières de leur soutirer injustement de l’argent. Difficile pour le moment de vérifier.

« Ils (les conducteurs Olé) truquent parfois le tarif. Ils ont des mécanismes pour y arriver. Ce qui fait que parfois tu fais une petite distance mais le compteur affiche 700 francs ou 1000 francs », fait savoir une Loméenne habituée à Olé.

Contacté par la rédaction sur ce sujet, l’assistante de direction de la société Olé Moto, Mme Kaka Tsifotsu a été catégorique et a apporté des précisions. « C’est impossible de truquer les compteurs parce que toutes les motos sont surveillées à distance. S’il y a un problème au niveau du compteur, nous recevons un signal ».

A l’en croire, il figure un tarif standard de 100f Cfa sur le compteur de chaque moto. Celui-ci augmente de 50 francs après avoir parcouru une distance de 1,9 km.  Selon elle, il n’y a pas de fluctuation des prix sauf la nuit « à partir de 22h59 à 04h59 » ou le kilomètre est facturé à 100f CFA.

Aujourd’hui la société Olé moto compte plus de 1000 conducteurs. Les togolais, eux voient leur train de vie simplifié et exempt d’arnaques.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...