La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Route Lomé-Kpalimé : le rythme d’EBOMAF rassure les populations

2 186

Après quelques semaines du lancement des activités de la réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé par l’Entreprise Bonkoungou Mahamadou et Fils (EBOMAF), le constat sur le chantier présage déjà des résultats adéquats dans un délai raisonnable. Le géant constructeur des routes de la sous-région ouest africaine n’est pas à son premier essai au Togo.

Les premiers responsables de l’entreprise sont à pied d’œuvre porque ce les activités aillent au bon train. C’est la raison de la descente du PDG, Bonkoungou Mahamadou et ses assistants sur le terrain dans le Kloto pour s’assurer de l’évolution des activités.

Pour eux, l’allure des activités montre que le délai de la réception sera respecté. Puisque chaque jour, les techniciens sur le terrain usent de l’ingéniosité pour l’avancement des travaux.

Les populations n’ont caché leurs satisfactions. Elles se disent fières de l’évolution des activités. Elles auraient cru que cette route serait encore laissée au même sort que les autres connues dans la capitale. Mais fort est de constater que EBOMAF a mis du sérieux dans le travail.

Bien que certains soient dégagés sur la voie d’autres ont vu leurs Kiosques de vente cassés, ils sont toujours dans l’entente des meilleurs résultats. « Je suis fière de l’évolution des activités de l’entreprise ce qui montre déjà qu’elle va finir la route dans le délai », nous confie une jeune dame habitant à Adidogomé.

Renchérissant, Yao un jeune vendeur des prête à porter au bord de la voie facilite l’entreprise tout en l’encourageant à maintenir ce rythme jusqu’à la fin. « Je félicite EBOMAF pour le rythme qu’elle adopte déjà cela va nous permettre de regagner vite nos place après la réception », a-t-il souligné.

Outre les riverains qui se disent fiers de la façon dont le chantier évolue, on note également des conducteurs de taxi-moto et les chauffeurs qui sont par ailleurs les vrais usagers de la voie. Selon quelques-uns qui ont accepté s’exprimer au micro d’Elite d’Afrique, le démarrage des activités n’est qu’un brin d’espoir, car la route Lomé-Kpalimé « n’était pas en bon état » mais avec ce que fait EBOMAF, « dans les années à venir on aura plus de problème ».

« Nous savons bien qu’il revienne à nos autorités de mettre les moyens pour que nos routes soient réfectionnées. Mais nous leur disons un grand merci pour le lancement des activités de cette voie tant décriée par les médias », s’est réjoui Joseph, un jeune conducteur de taxi-moto. « En ce qui concerne EBOMAF, je la connaissais pas trop mais à l’allure des activités je suis rassuré des meilleurs résultats dans le délai raisonnable », a-t-il ajouté.

Pour rappel les travaux se déchoient en la construction et la mise en 2X3 voies du tronçon Todman-Zanguera (sud-ouest de Lomé) long de 15 km. Ils comprennent en outre, l’aménagement en 2X2 voies du tronçon Zanguera – Noepé (8 km) et la réalisation d’une chaussée de 2 voies entre Noépé et Kpalimé sur une distance de 91 km. Ainsi, l’entreprise burkinabé va procéder pour la réalisation entière de ce chantier.

commentaires
Loading...