La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La Fondation HeidelbergCement : un engagement dans le social

888

La Responsabilité Sociale des Entreprises(RSE) est la prise en compte des impacts sociaux et environnementaux des activités de l’entreprise pour intégrer les enjeux du développement durable au sein de l’organisation et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes. L’objectif étant d’associer, de manière éthique, logique économique, responsabilité sociale et éco-responsabilité. Bref, il s’agit pour les entreprises qui se veulent responsables, et soucieux de leur environnement, d’investir une partie de leur bénéfice dans le bien être des communautés locales.

Le Groupe HeidelbergCement (HC), présent au Togo depuis plusieurs années à travers trois sociétés, dont CIMTOGO (production du ciment), SCANTOGO (fabrication du clinker) et GRANUTOGO (production de graviers concassés); ne veut pas déroger à la règle.

A travers la fondation Fondation HeidelbergCement, lancé à Lomé le 19 mars 2014, le groupe veut « promouvoir un développement durable et participatif à travers des initiatives et actions individuelle et collectives pour la protection de l’environnement et l’amélioration de la qualité et le cadre de vie des populations locales ».

Après une approche basée sur une consultation permanente des populations concernées, la fondation se calque sur trois axes prioritaires, à savoir, les constructions (fourniture de matériel, expertise, innovations technologiques,…) ; la Biodiversité (protection, gestion, réhabilitation)  et l’éducation couplée de l’entreprenariat (appui à la professionnalisation et l’autonomisation). Plusieurs projets ont ainsi été réalisés.

 

Actions concrètes

En décembre 2014, avec l’appui de la société Solergie, la fondation dote 5 villages stratégiques du canton de Tokpli (Adabadjji-Kondji, Adabiam, Atakpamédé, Atakpamédé-Centre et Sika-Kondji), de kiosques solaires permettant ainsi à plus de 300 ménages, de disposer d’un système autonome d’éclairage solaire. Coût du projet, 10 millions de nos francs.

En 2015, la Fondation  érige des forages munis de systèmes d’exhaure à moteur pour les villages de Tokpli, Sika-Kondji, Logokpo, Gnenda-Kondji, Ziome-Kondji et Monénou pour un coût total d’environ 12 millions de francs.

Le marché de nuit de Monenou retrouve également une nouvelle vie, grâce au groupe HeidelbergCement, qui l’électrifie.

Très actif également dans la formation, la fondation forme les bénéficiaires de ses actions, afin que ceux-ci puissent mieux gérer les acquis des projets.

Des ateliers de formation visant à renforcer les compétences opérationnelles des acteurs locaux sur certaines questions importantes notamment: la citoyenneté et gouvernance, les bonnes pratiques de gestion interne et la planification des actions de développement communautaires sont également organisés.

La fondation dispose également d’un centre d’entrepreneuriat, financé à hauteur de 200 millions de francs CFA. Espace de rencontre privilégié entre les communautés villageoises et la Fondation HC-Togo et divers rencontres pour la promotion de l’entrepreneuriat rural et le développement local. Le centre dispose aussi d’un centre de multiplication des plantes ligneuses et vivaces pour la promotion de la biodiversité en carrière, l’agroforesterie et la foresterie communautaire.

commentaires
Loading...