La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’apport du secteur privé, indispensable dans l’électrification du Togo

215

A l’instar de certains pays de la sous-région, le Togo s’arme toujours pour une électrification effective à l’horizon de 2030.

Ce projet ne peut se réaliser sans la contribution du secteur privé. C’est ainsi qu’un atelier de restitution de l’étude sur les forces et faiblesses du secteur privé dans le domaine de l’énergie au Togo s’est tenu ce mardi 26 mars à Lomé. Ceci pour la mise en œuvre de la première phase du projet.

Au cours de cet atelier qui a réuni les acteurs de l’électricité au Togo et surtout ceux du ministère des mines et de l’énergie dont le directeur de de l’énergie, on a passé en revue les aspects clés notamment, la production, la commercialisation, les activités d’achat, d’importation, d’exportation, de transport et de distribution.

Photo de famille des participants

Financée par l’union européenne, cette étude est réalisée par l’organisation  Energy Generation, un réseau panafricain de centres d’accompagnement à l’entrepreneuriat et à l’innovation dans le domaine de l’énergie. Elle  accompagne les jeunes togolais dans leurs projets d’innovation visant développer le secteur de l’énergie.

Les résultats de cette étude sont présentés et soumis à l’observation des premiers responsables de l’Énergie et des acteurs du secteur privé. Une démarche qui répond valablement à la thèse qui soutient la contribution du secteur privé au projet d’électrification.  

Pour Astria Fataki, Présidente-fondatrice d’Energy Generation, cette étude demandée par les autorités togolaises est à saluer.

« Cette étude est bien pensée de la part des autorités togolaises puisse qu’il est révélé qu’aujourd’hui le secteur privé doit et peut jouer un rôle conséquent dans l’électrification du pays relativement à son objectif d’électrification fixée à 100% à l’horizon 2030 », a-t-elle indiqué lors de la l’atelier de restitution.

Le Directeur Général de l’Énergie au Ministère l’Énergie, Abdoulaye Abbas, de son côté, pense que le secteur de l’Énergie est un secteur de soutien pour le développement du Togo notamment dans le cadre du Plan National de Développement  (PND).

« Nous pensons collaborer avec les acteurs du secteur privé dans le cadre de la stratégie d’électrification qui a été élaborée et l’ensemble des projets conçus pour le secteur de l’électricité. Et donc cette étude nous permet d’identifier clairement les forces et faiblesses du secteur privé afin de pouvoir apporter les solutions nécessaires et atteindre les objectifs fixés au secteur de l’électricité », a-t-il souligné. 

Selon le rapport, il est indispensable de renforcer le cadre règlementaire et opérationnel en ce qui concerne les projets de grandes capacités énergétiques, de renforcer les capacités de la jeunesse pour faire face aux besoins en ressources humaines tant dans le secteur public que privé dans les stratégies de déploiement de ces projets pour le bénéfice des populations.

Il est également prévu dans le rapport une augmentation des capacités de production au Togo avec des projets de centrales thermiques, solaires photovoltaïques.

commentaires
Loading...