La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le lycée d’Agoe sacré meilleure école écocitoyenne du Togo

574

Le lycée d’Agoe est sacré meilleure école écocitoyenne du Togo. C’est en faveur d’un concours lancé en mars 2018 grâce à un projet « Le Mois de l’Ecocitoyenneté (MEC) » qui consiste à primer les meilleurs établissements scolaires les plus propres du Togo.

 Sept au total, le lycée d’Agoè-Nyivé a remporté la cagnotte mise en jeux, d’une valeur de 5.000.000, devant six (6) autres établissements à savoir le lycée de Tokoin1, le lycée de klikamé, le lycée de Djidjolé, le CEG Atigba, le lycée d’Ablogamé et le lycée de Kodjoviakopé. C’est un projet piloté par des jeunes Togolais, vise à récompenser des établissements scolaires qui sont impliqués. 

Aymane Gbadamassi
Aymane Gbadamassi

 Le lycée Attikpa Kagoumou et le CEG Klikamé respectivement deuxième et troisième partent avec une enveloppe de 500.000 de F CFA chacun. Les enveloppes offertes par l’IAEC, vont permettre aux meilleurs élèves de ces établissements scolaires d’être formé gratuitement sous forme de bourses d’études.

Trois critères ont permis aux organisateurs d’évaluer ces établissements après sensibilisation sur la question de gestion de l’environnement dont la gestion des déchets involontaires et volontaires, l’entretien des locaux, la prévision des structures d’entretien et un critère bonus qui est la participation des élèves.

Table d'honneur du lancement
Table d’honneur du lancement

 Selon le coordonnateur du projet Mois de l’écocitoyenneté, Aymane Gbadamassi « Les questions de prolifération des sachets plastiques sont devenues aujourd’hui des questions majeures et nous ne pourrons rester indifférents face à ce sujet, c’est pourquoi nous avons initié ce projet pour éduquer les élèves parce que ce sont eux la relève de demain et la génération future. Si rien n’est fait d’ici 50 ans, le problème va encore persister. Nous ne jouons que notre partition pour éviter cette situation. Plus de 15 000 élèves ont été sensibilisés. Je pense que le message a touché beaucoup de personnes. Les élèves quand ils apprennent quelque chose, ils sont plus les relayeurs de l’effet papillon. Ils vont parler autour d’eux, à la maison, dans la rue. Ce sont 15 000 élèves touchés mais nous pensons que c’est toute une génération qui a été sensibilisée ».

L’equipe de MEC

Un projet à en croire le promoteur ne s’arrête pas là mais dans la phase 3 de ce projet, « les établissements seront équipés d’éco-poubelles, dans les quelles, ils ne vont uniquement verser que des déchets plastiques qui seront par la suite recyclés et transformés en divers objets utilisables qui seront redistribués. Il est également prévu la création des Club- environnement dans chaque établissement » va-t-il laissé attendre.

Une communication a été donné par Jean de Dieu TAGBA, de la Direction de la formation civique pour éclairer les invités sur les impacts négatifs des sachets plastiques sur notre santé.

Il a dans sa communication soulignée que pour bien connaitre les sachets plastiques il faut partir de quatre points essentiels dont les origines du plastique, son usage, ses méfaits et surtout les approches de solutions pour son éradication dans notre usage quotidien.

M. TAGBA a invité les uns et les autres prendre soin de leur vie en évitant l’utilisation des plastiques et surtout d’initier des cimetières de plastiques en vue de bien les enfouir et les faire disparaître.

Le projet « Le Mois de l’Écocitoyenneté » dans son programme envisage suivre ses établissements pour la bonne vulgarisation et le respect des consignes de propriété. Une équipe de la Direction de l’environnement chaque trois mois prendra attache avec le Club-environnement de chaque établissement fera le contrôle pour relever les problèmes et étudier les solutions à prendre pour aider les élèves à s’approprier de la question de la protection de l’environnement.

Les élèves à la soirée de récompense
Les élèves à la soirée de récompense

C’était en présence des représentants des ministères en charge de l’environnement et de la formation civique.

commentaires
Loading...