La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le HCRRUN a remis des chèques à 1992 victimes non vulnerables des regions de Plateau et Kara

413

Dans le cadre de la mise en œuvre de la troisième phase du programme d’indemnisation des victimes non vulnérables des violences sociopolitiques de la période allant de 1958 à 2005, séjourne dans les plateaux et la kara les délégations du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) ce lundi 22 juillet.

Ces délégations ont été conduite par le conseiller spécial et le 2e rapporteur de l’institution, Me Joseph Kokou Koffigoh et Mme Claudine Kpondzo.

Dans les Plateaux, l’opération qui a lieu à Atakpamé concerne 1.623 personnes, tandis qu’à Kara, l’effectif des victimes s’élève à 369. La remise des chèques a été précédée de la vérification des identités, la prise de photo et la certification des huissiers de justice. Certaines victimes ont bénéficié de prise en charges psychologiques. Le montant consigné dans les chèques est touchable dans les guichets de l’Union Togolaise de Banque (UTB). 


Mme Kpondzo et M. Koffigoh ont, à l’occasion, réitérée le pardon de l’Etat aux victimes, puis indiqué que la remise de chèques est un acte symbolique et ne peut en aucun cas ressusciter les morts ou réparer les handicaps des uns et des autres. Selon eux, l’Etat a mis à la disposition du HCRRUN une enveloppe financière pour remettre à 6.000 des 22415 victimes de 1958 à 2005 afin de réparer les torts qui leur sont causés.

Les orateurs ont invité les victimes à oublier le passé et à construire l’avenir dans le pardon et à l’acceptation de l’autre, exhortant les bénéficiaires dont les noms ne sont pas encore publiés à la patience. 

commentaires
Loading...