La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Plus de capitaux illicites au Togo

475

Les élus du peuples ont à l’unanimité mardi adopté, le projet de loi uniforme relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les Etats membres de l’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

L’adoption de cette loi vient donner un pouce au renforcement des capacités d’intervention de la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), créée depuis 2008.

Cette disposition permet dorénavant aux banques togolaises qui envoie de l’argent aux internationaux étranger de pouvoir vérifier leurs correspondants à l’étranger avant d’effectuer tout transfert.

Selon cette loi, aucun montant dépassant les 15 millions de Fcfa ne sera autorisé ceci pour permettre de mieux surveillé et sanctionné les contrevenants.

Il faut noter que ces espèces reste un moyen de paiement privilégié des Togolais et les transports d’importants montants en cash d’un pays à l’autre sont encore de règle.

Grace à ces règles des dépôts en espèces sans justification restent un casse-tête dans les banques de la zone UEMOA qui est depuis sous contrôle de la Banque centrale des pays d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Cette loi vient donc barrer la voie à tous capitaux d’origine illicite.

commentaires
Loading...