La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Kountoum est désormais électrifié

700

Les populations de Kountoum, une localité située dans la préfecture de Bassar plus précisément dans le canton Dimori ont poussé les cris de joie ce mardi. Pour cause, une mini-centrale solaire vient d’être mise en marche pour l’électrification de la zone.

Pour ce faire, le président de la république, Faure Gnassingbé a présidé  ce mardi 26 février la cérémonie d’inauguration de cette mini-centrale solaire dans une ambiance de convivialité.

Au cours de cette cérémonie le ministre des mines et de l’énergie, Marc Ably-Bidamon dans ses mots de bienvenue a vivement remercié le chef de l’Etat pour sa présence effective à l’auguste cérémonie.

« Je voudrais, à l’entame de mes propos, au nom de nous tous, très humblement, m’acquitter d’un noble devoir, celui de saluer la présence du chef de l’Etat qui a accepté de présider personnellement cette cérémonie » a-t-il déclaré.

« Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connaît ses périodes de corvées et de triomphes; un début, un combat et une victoire » disait Albert Einstein. Et aujourd’hui, tout le Peuple Bassar est dans une grande liesse pour ce joyau électrique qui vient s’ajouter aux autres projets déjà réalisés » a-t-il indiqué.  

D’une puissance de 100 kwc, cette mini-centrale solaire  photovoltaïque permet selon Abbas Aboulaye, directeur général des énergies, de bien électrifier le milieu. Donc les bénéficiaires à travers ce nouvel outil selon lui, vont ainsi prolonger leurs activités.

Plaque solaire
Plaque solaire installée à Kountoum

« L’électrification dans une localité apporte beaucoup de choses, ça apporte la lumière, qui permet aux élèves d’étudier, aux ménages d’avoir la lumière pour leur activités nocturnes, il y a également la prolongation de la journée, ainsi les activités commerciales peuvent continuer ce qui va permettre une émergence de l’économie », a-t-il déclaré avant d’ajouter qu’en passant là où le projet est déjà réalisé, les gens en témoignent.

Pour le préfet de Kountoum, cet ouvrage public constitue tout un symbole. « Il est la concrétisation de votre engagement à l’issue de votre brillante élection en 2015 où vous avez voulu faire de cette reconnaissance des Togolais, un mandat social », a-t-il lancé au chef de l’Etat.

Ce programme est une initiative de l’UEMOA, qui est à son premier volet dont le Togo bénéficie de deux milliards cinq cent soixante-deux millions (2 562 000 000) FCFA. Il  consiste à électrifier vingt-deux (22) localités rurales à partir de système solaire photovoltaïque, construire dix-neuf (19) mini systèmes d’adductions d’eau potable et installer des lampadaires solaires. Selon le ministère des mines et de l’énergie, le projet s’est exécuté dans les régions des Savanes, de la Kara, Centrale et des Plateaux.

Pour le deuxième volet du programme, le Togo a voulu faire l’expérience des mini-centrales solaires photovoltaïques. A cet effet, il a été retenu de construire les ouvrages dans les quatre (04) localités à savoir, Takpapiéni dans la préfecture de l’Oti Sud, Assoukoko dans la préfecture de Blitta, Bavou dans la préfecture de l’Ogou et Kountoum dans la préfecture de Bassar qui est inaugurée ce mardi.

Il faut rappeler que la cérémonie d’inauguration est couplée d’une remise des matériels de travail au centre médico-social des sœurs catholiques par le chef de l’Etat.

De notre envoyé spécial à Kountoum

commentaires
Loading...