La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La BANK OF AFRICA-TOGO accorde un financement de 1 milliard à l’AFCET à travers un partenariat pour dynamiser l’Entrepreneuriat Féminin au Togo

Le Directeur Général de la BANK OF AFRICA-TOGO (BOA-TOGO), Youssef Ibrahimi et Valentine Sama, la présidente de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Togo (AFCET) ont conclu un accord de partenariat novateur ce mercredi 29 novembre 2023.

Cet accord stratégique qui rentre dans la continuité des actions engagées envers l’entrepreneuriat féminin de BOA-TOGO, vise à renforcer l’autonomisation économique des femmes entrepreneures au Togo, aligné sur la mission de BOA-TOGO de soutenir le développement économique inclusif et être un acteur de premier plan dans la croissance de l’économie togolaise.

BOA-TOGO, reconnue pour son expertise financière, s’associe à l’AFCET dans le cadre d’un partenariat visionnaire. Cet accord vise à étendre l’accès au financement aux petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes, catalysant ainsi le potentiel entrepreneurial féminin au Togo.

Ce partenariat d’un (1) milliard de FCFA s’articule autour de plusieurs axes stratégiques, notamment la définition d’un cadre dynamique et évolutif, l’accompagnement technique et financier des entrepreneures membres de l’AFCET, et la mise en place de garanties favorisant un accès facilité au financement.

BOA-TOGO s’engage à mettre à disposition une enveloppe financière globale pour financer les projets des PME dirigées par les femmes membres de l’AFCET. Avec des conditions de remboursement étalées sur une période allant jusqu’à 72 mois et une couverture allant jusqu’à 100% du prix d’achat HT de l’équipement, BOA-TOGO facilitera l’acquisition d’équipements modernes et de qualité supérieure.

Ainsi, l’AFCET à travers cet accord agira en tant que facilitateur, offrant aux entrepreneures un accès privilégié à des sessions de formation, de mentorat et de coaching. L’association s’engage également à fournir un accompagnement dans la gestion des projets financés, simplifiant ainsi les procédures et renforçant l’impact positif sur le secteur entrepreneurial féminin togolais.

Selon la présidente de cette association des femmes entrepreneurs, cet accord est le point de départ d’un renouveau dans le paradigme du financement de l’entreprenariat. Il marque surtout l’aboutissement d’une démarche entreprise avec la BOA TOGO pour consolider et accélérer le développement des entreprises membres de cette entité.

“Pour nos entreprises et personnels, cette convention vient à point nommé pour renforcer et densifier la productivité et davantage accroitre la classe moyenne. Nous voulons par ce financement rentrer dans un cercle vertueux de renforcement de création de richesse à tous les niveaux. Le bureau de l’AFCET que j’ai l’honneur de présider a une grande vision pour la femme entrepreneure togolaise dans la lignée des grandes femmes que le Togo a connu, je veux dire les nanas Benz” a mentionné Valentine Sama, la présidente de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Togo (AFCET) tout en relevant que le plan d’actions 2023-2025 de l’AFCET contient 16 projets.

 L’AFCET ambitionne à terme de se muter en un véritable Patronat féminin fort économiquement et durablement solide. Elle s’est dit convaincue que cette convention ouvre la voie à un développement soutenu et continue de leurs entreprises et à l’épanouissement de leurs collaborateurs, venant ainsi appuyer la feuille de route gouvernementale Togo 2025.

Au-delà des avantages individuels pour les entrepreneures, cette collaboration entre BOA- TOGO et l’AFCET promet des rétombés positives pour le développement économique global du Togo. Elle encouragera l’investissement dans l’entrepreneuriat féminin, améliorera la productivité et la rentabilité des entreprises dirigées par des femmes, tout en contribuant à la sécurité alimentaire et à la création d’emplois dans le pays.

BOA-TOGO et l’AFCET sont convaincus que ce partenariat innovant jouera un rôle clé dans la stimulation de la croissance économique du Togo. En collaborant pour faciliter l’accès aux ressources financières et professionnelles de qualité, les deux entités affirment leur engagement commun en faveur du développement socio-économique du pays.

commentaires
Loading...