La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le TIRSAL pour accroître les revenus agricoles

426

Un atelier de réflexion a ouvert ces travaux ce mardi 29 Mai à Lomé dans le souci de trouver une solution durable à l’agriculture Togolaise par les cadres et les premiers responsables du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, les producteurs des “sites pilotes” et les coordonnateurs des projets concernés par le TIRSAL, sous le theme « Stratégie de communication du TIRSAL, le mécanisme incitatif de finance agricole fondé sur le partage des risques ».

C’est un atelier qui va permettre, pendant trois jours aux participants de se familiariser aux questions liées à la gestion du foncier, aux techniques culturales ainsi qu’à la maîtrise des conditions climatiques en relation avec les prévisions météorologiques. Un projet de « Togo Incentive-based Risk Sharing for Agricultural Lending (TIRSAL) » est un fonds “innovant” qui va permettre à l’agriculture de se professionnalisée et orienter vers le business.

Ce sont les experts de la «Nigerian Incentive-based Risk Sharing for Agricultural Lending (NIRSAL) » qui vont assurer la plupart des présentations de cet atelier.

Pour Diane Okoko, experte Nigériane et responsable du projet NIRSAL « Nous sommes à Lomé pour mieux outiller nos amis togolais pour qu’ils puissent savoir comment identifier leurs besoins réels. Le projet TIRSAL est mis en place pour servir les agriculteurs à la base dans les recoins du Togo. Cet atelier va nous permettre de voir comment les aborder, quels messages doit-on porter à leur endroit et comment combler leurs besoins ?».

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le Colonel Ouro Koura Agadazi présent à cet atelier, a insisté sur le fait que le TIRSAL est un projet qui vise une profonde mutation du secteur agricole togolais. Un projet qui, a-t-il souligné, est une « initiative du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ».

« Cette rencontre va aider au niveau de la capture des ressources externes émanant des banques de la place et surtout, aider à concevoir les messages qui doivent passer en vue de créer une meilleure structuration des acteurs. Ceci donnera une garantie aux banques, car il va se développer une caution solidaire entre les acteurs des différents maillons de la chaîne », a-t-il confié.

Précisons que le TIRSAL est un mécanisme incitatif de finance agricole basé sur le partage des risques entre les acteurs. Après le Nigeria en 2011, il a été officiellement lancé au Togo le 25 avril 2018 par le chef de l’Etat.

Aujourd’hui selon les experts, l’agriculture togolaise représente 38% du PIB, grâce au projet TIRSAL dont le but est d’accroître le volume des financements accordé à ce secteur, connaîtra une réelle croissance.

commentaires
Loading...