La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Travailler à maintenir le climat des affaires togolais

487

Un atelier de sensibilisation et de renforcement de capacités des institutions impactées par la modification de la loi uniforme N°2016-005 du 14 mars 2016 relative à la règlementation des Bureaux d’information sur le crédit (BIC) a réuni les membres de la Cellule Climat des Affaires en collaboration avec le Bureau régional de BIC-UEMOA ce mercredi 20 juin 2018 à Lomé.

Selon la Coordinatrice Nationale de la Cellule Climat des Affaires, Mme Sandra A. JOHNSON, cette rencontre organisé fait suite à l’adoption par le gouvernement togolais le 8 mai dernier, du projet de loi portant modification de l’article 53 de la loi uniforme N°2016-005 du 14 mars 2016 relative à la réglementation des Bureaux d’information sur le crédit (BIC) dans les Etats membres de l’UEMOA ainsi qu’un décret portant autorisation de la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données à caractère personnel pour l’intégration des grands facturiers à la plateforme de partage des informations sur le crédit.

« Le présent atelier a pour objectif de sensibiliser et de renforcer la capacité des institutions impactées par la réforme », a souligné Mm Sandra A. JOHNSON.

Cette rencontre va permettre de renforcer la base de données du BIC et d’améliorer la qualité des rapports de solvabilité du BIC, de rendre disponible de nouveaux services à valeur ajoutée fondés sur les données alternatives, de permettre la consultation des rapports de service de solvabilité enrichis par les utilisateurs traditionnels du BIC et par les grands facturiers et de renforcer l’inclusion financière avec l’accès progressif au financement des populations abonnées au téléphone et non encore bancarisées.

Elle vise tout de même à contribuer à l’atteinte des objectifs de Doing Business qui projettent l’enregistrement sur la base de données d’un nombre de clients correspondant à 5% de la population adulte du Togo au minimum.

Rappelons que la cérémonie d’ouverture de la rencontre a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’économie et des Finances, Badanam PATOKI, en présence du Secrétaire Général de la Présidence de la République et les Directeurs généraux de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), les grands facturiers (autorités de régulation des secteurs de l’eau, électricité et télécommunication au Togo) ainsi que les responsables des établissements de crédit et des systèmes financiers décentralisés (SFD)

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...