La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Vers la digitalisation de la finance inclusive

138

Ouverture ce lundi 07 Mai à Lomé, de la deuxième phase de l’atelier de formation sur la digitalisation des services financiers.

Organisée par la Direction de la Promotion de la Finance Inclusive(DPFI) à l’intention des Services Financiers Décentralisés (SFD), avec le soutien de l’UNCDF, cette rencontre a pour objectif d’éclairer les participants sur la conception et l’innovation des produits,  l’implémentation de la technologie, la stratégie de distribution, la stratégie de partenariat, les structures de coûts et sources de revenus, et l’introduction au risque et la fraude dans la finance digitale.

Pour la Secrétaire d’État auprès du Président de la République, chargée de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel Assih Mazamesso, cette formation devra permettre de “bouger les lignes en matière de digitalisation pour un meilleur développement de la bancarisation au Togo”.

Cette digitalisation, non seulement contribue à l’utilisation du mobile money à travers les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) dans leur prestation mais aussi permet d’accélérer l’inclusion financière.

Ce domaine de mobile money en devenir au Togo, permettra en effet de résoudre le problème d’accès aux services financiers pour les populations à faibles revenus notamment les femmes et les personnes vivant dans les zones reculées.

« La formation nous éclairera, entre autres sur la conception et l’innovation des produits, l’implémentation de la technologie, la stratégie de distribution et de partenariat, les structures de coûts et sources de revenus et l’introduction au risque et la fraude dans la finance digitale », a indiqué Assih Mazamesso.

A terme, l’adoption du mobile money permettra de réduire les coûts des prestations pour les SFD

commentaires
Loading...