La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La revue du Web

100

A la une : Libération du candidat à la présidentielle Nabil karoui

Le milliardaire, candidat à la présidentielle tunisienne Nabil Karoui a été relâché par la justice tunisienne. L’homme d’affaire tunisien a été inculpé depuis le 23 Août dernier pour des soupçons de fraudes fiscales et de blanchiment d’argent.

 « Coup de théâtre avant la présidentielle en Tunisie : le candidat Karoui libéré » nous apprend actu.orange.fr. A en croire le site, « Cette libération a éclipsé la confirmation officielle que le parti d’inspiration islamiste Ennahdha était arrivé en tête aux législatives de dimanche avec 52 sièges sur 217, devant son principal rival, le parti de Nabil Karoui, Qalb Tounes, 38 sièges ». Le site huffpostmaghreb, pour sa part rapporte les propos de Kamel Ben Messaoud, membre du collectif des avocats de Nabil Karoui qui estime que «Deux jours ne suffiront pas » au candidat « pour faire campagne ». lepoint.fr évoque une « mobilisation au plus sommet de l’Etat » faisant allusion à la libération du Candidat.

A la une également l’ouverture du dialogue politique au Bénin

Ce dialogue convoqué par le président Béninois Patrice Talon ne fait pas l’unanimité

« Un dialogue politique non inclusif » rapporte l’agence d’information d’Afrique Centrale Adiac-congo. Selon le site, « la main tendue du pouvoir, qui avait promis dès le mois de Mai de rassembler les différents courants politiques après des semaines de tensions, est vue par beaucoup comme un « non-événement ». rfi.fr, quant à lui, se penche sur l’absence des grands partis de l’opposition à ce dialogue. « Faute de récépissé, les partis d’opposition, surtout ceux qui réclament lourdement l’annulation des élections législatives, ne sont pas invités. » affirme-t-il.  

commentaires
Loading...