La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Lomé abrite du 29 au 30 mai la 107e session de l’ACP-UE

348

Pour aller vers une ouverture des négociations entre le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Groupe ACP) et l’Union européenne (UE), Lomé abrite ces 29 et 30 mai 2018 la 107e session du conseil  des ministres des pays d’Afrique-Caraïbe-Pacifique et de l’Union Européenne (ACP-UE)

Il s’agira essentiellement au cours de cette rencontre des négociations pour un nouvel accord de partenariat ACP-UE après 2020. Car l’accord de Cotonou arrive à une expiration.

« L’Accord de Cotonou qui lie les ACP à l’UE arrive à expiration en février 2020. Pour renouveler cet accord, il nous faut donc préparer les discussions sur l’avenir des relations ACP-UE d’une façon générale et, surtout, d’examiner le projet de cadre de mandat de négociation préparé par le Comité des Ambassadeurs ACP à Bruxelles » a précisé le chef de la diplomatie togolaise prof Robert Dussey

Ainsi, la réussite de ces discussions nous permettra de renforcer plus la coopération entre les ACP et l’UE afin d’en tirer profit pour les peuples membres.

A cet effet, le ministre Robert Dussey  reste toujours optimiste pour la réussite de cette rencontre « Ces genres de discussions entre plusieurs partenaires ne sont souvent pas des plus faciles, mais nous restons optimistes car l’union sacrée des ACP serait un atout pour nous ».

Les ministres venus des 79 pays ACP et des représentants de l’UE se retrouveront tête à tête à l’hôtel du 2 février pour le déroulement de la session.

En rappel, Pour l’Union européenne, le rendez-vous de Lomé est primordial car il marquera  le  futur cadre de la coopération entre l’UE et ses partenaires pour les prochaines années surtout avec une réussite.

 

 

 

commentaires
Loading...