La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

“On ne peut rien faire de sérieux avec cette CENI en matière d’élection”

Au vu des élections régionales qui sont annoncées pour les derniers trimestres de l’année, une nouvelle équipe de la CENI, la Commission électorale nationale indépendante, a été constituée le jeudi 24 mars passé.

La composition de cette équipe, ne plaît guère aux membres de l’opposition. Ces derniers sont tout simplement contre cette nouvelle CENI qui entrera bientôt en fonction.
Les nouveaux membres de la commission électorale nationale sont au nombre de 17. Parmi ces 17 membres, sept (7) sont du parti au pouvoir, UNIR, quatre (4) de l’opposition parlementaire, trois (3) de l’opposition extraparlementaire, deux (2) de la société civile et une personne de l’administration.

Selon les dires de Brigitte Ameganvi, membre de Synergie Togo, une association de la société civile de la diaspora togolaise en France, les forces de l’opposition n’ont que trois représentants dans l’organisation indépendante.

« Sur les 17 membres de la CENI, on peut dire qu’il y a véritablement trois membres de l’opposition, “vrais”, tous les autres partis d’opposition parlementaire sont en fait des alliés du régime Unir qui a déjà 7 sièges. » A-t-elle déclaré.

Mme Adjamagbo-Johnson, la Secrétaire Générale de la CDPA (Convention Démocratique des Peuples Africains), a elle aussi réagi suite à la nomination des nouveaux membres de la commission électorale. Pour elle, rien de bon ne peut émaner de cette nouvelle équipe.

« C’est le régime en place qui a mis en place une assemblée monolithique, c’est ce régime qui a eu tout le pouvoir de mettre qui il veut dans cette CENI. On ne peut rien faire de sérieux avec cette CENI en matière d’élection… Nous devons nous asseoir et parler des vrais problèmes et mettre en place des institutions équilibrées véritablement indépendantes qui doivent s’occuper des élections afin qu’aucune ne soit plus contestée », a-t-elle indiqué.

commentaires
Loading...