La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’ambassadeur de France au Togo préoccupé par les consignes du gouvernement contre le coronavirus

270

Apres les consignes de prudences et de mesures que le gouvernement togolais a pris afin d’éviter la propagation de la pandémie liée au coronavirus (COVID 19). L’Ambassade de France au Togo, dans un communiqué rendu public a invité les ressortissants français à en tenir compte aux consignes du gouvernement.

La mesure qui intéresse les français c’est celle concernant la « suspension » des liaisons aériennes à compter du vendredi 20 mars (dernier vol jeudi), entre Paris et Lomé. Les vols en provenance des pays à haut risque sont tous suspendus.

Marc Vizy recommande à ses compatriotes « il est vivement conseillé aux Français de passage au Togo de contacter leur compagnie aérienne afin d’anticiper leur retour pour ne pas rester bloqués au Togo »

Les Français résidant au Togo doivent tenir compte de cette mesure avant d’envisager un déplacement vers la France.

L’ambassadeur invite par ailleurs, les voyageurs à se renseigner sur la position des autorités béninoises, burkinabè ou ghanéennes et notamment sur les mesures d’auto-isolement éventuellement décidées.

Le gouvernement togolais a décidé que les personnes arrivant d’un pays à haut risque, dont la France, par voie aérienne ou terrestre, doivent se placer en situation d’auto-isolement (rester à domicile avec le minimum de contacts y compris avec les membres de sa famille) pendant 14 jours et prévoir un suivi médical.

L’ambassade de France conseille aux ressortissants français se trouvant dans cette situation de se « signaler au Centre Médico-Social de l’ambassade ([email protected] et +228 22 23 46 77) ».

A compter du dimanche 22 mars au soir et pour trois (3) semaines, les regroupements de plus de 100 personnes sont supprimés. En conséquence, la programmation de l’Institut français du Togo est adaptée, précise le communiqué.

Le diplomate profite de l’occasion pour rappeler les mesures de prévention et de protection à ses compatriotes. Il faut se laver fréquemment les mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades.

S’agissant des écoles, les autorités togolaises n’ont pas décidé à ce stade, de leur fermeture, rappelle l’Ambassadeur. En conséquence, pour le lycée français, ce sont les recommandations de l’OMS qui s’appliquent. Il reste donc ouvert. Mais si un cas était détecté sur un de ses sites (école ou lycée), une mesure de fermeture serait décidée », a-t-il indiqué.

source: Afreepress

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...