La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Désinformation : des professionnels des médias outillés à Lomé

Une trentaine de professionnels des médias togolais ont participé ce lundi 13 février 2024 à un atelier de formation sur les défis de la désinformation en Afrique de l’Ouest, organisé par le Conseil de Dialogue et de Partenariat Togo-France (CDP).

Les participants ont bénéficié de communications de spécialistes en cybercriminalité, cybersécurité et vérification de l’information, visant à renforcer leur capacité à éviter la désinformation et à détecter les contenus falsifiés. Les thèmes abordés comprenaient les enjeux et défis de la désinformation en Afrique de l’Ouest, les techniques de vérification de base en journalisme et la lutte contre la désinformation dans les médias.

Max-Savi Carmel d’Afrika Stratégies a souligné l’aspect juridique complexe de la désinformation, précisant que la formation fournissait des outils essentiels pour vérifier et confronter les informations, afin de sortir de la désinformation.

Cette initiative, soutenue par des organisations de presse telles que l’Union des journalistes indépendants du Togo (UJIT), le syndicat des journalistes togolais (Synjit), l’Association des femmes professionnelles des médias du Togo (AFPMT) et TogoCheck, a également reçu le soutien financier de l’ambassade de France au Togo.

Le président du CDP, Frédérick Mawupenkor Tsatsu, a souligné l’importance de renforcer la connaissance des journalistes sur la désinformation, considérée comme un défi majeur pour la presse actuelle, confrontée à un flot d’informations souvent fausses.

Fabrice Petchessi, président de l’Observatoire togolais des médias, a salué l’atelier pour doter les journalistes d’outils nécessaires afin de distinguer le vrai du faux dans le contexte numérique actuel.

L’initiative du CDP vise à renforcer les capacités des journalistes pour qu’ils puissent se démarquer des activistes des réseaux sociaux.

Elisabethe Apampa, membre de l’organisation de l’atelier, souligne que la désinformation est une urgence à l’ère de la viralité sur les médias sociaux. Le CDP souhaite fournir aux journalistes des outils pour améliorer leur travail tout en respectant la déontologie.

En tant qu’organe facilitant le dialogue entre la société civile et l’ambassade de France au Togo, le CDP souhaite contribuer à améliorer les relations entre le Togo et la France en proposant des solutions efficaces.

commentaires
Loading...