La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

GRET : une nouvelle coalition de l’opposition pour résoudre la crise Togolaise ?

561

Six (06) partis politiques de l’opposition viennent de donner naissance à un nouveau regroupement, baptisé “Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET)”. Ce regroupement de parti politique a été officiellement lancé ce mardi 15 mai à Lomé au cours d’une conférence de presse.

Composé du Front National (FN), du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), du Parti pour le Renouveau et le Progrès Social (PRPS), du Parti Togolais pour la Jeunesse (PTJ), du Parti d’Union pour le Développement Economique et Social (PUDES) et du Parti Ecologiste Panafricain (PPEP), le GRET veut à travers une synergie travailler et trouver une issu favorable au dialogue politique en cours, au respect des choix du peuple dans les urnes, des institutions de la République et des valeurs d’égalité, de justice sociale et de solidarité entre les citoyens togolais.

Pour Didier Amela, le président national du Front National, « Le GRET entend inscrire ses actions dans le cadre de la démocratisation inclusive de notre pays et de ses institutions au titre desquelles les Togolais dans leur ensemble, ont consenti tant de sacrifices et nourri tant d’espoir. Il s’agit bien évidemment de revoir ces textes dans le sens des réalités de notre pays et aussi dans le sens des aspirations exprimées par le peuple à travers les urnes ».
A son lancement, le GRET dit tendre la main à la coalition des 14 partis de l’opposition qui mène la lutte contre le pouvoir de Faure depuis août 2017 et au mouvement des centristes. “Le GRET tend la main à la C14 et au groupe des centristes”, a lancé le président du MRC Abass Kaboua.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...