La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L'Etat et les partenaires locaux doivent soutenir nos artistes 

685

Dans le cadre de son projet Caravane d’Afrique, Amtha Kol, l’artiste a sillonné tout le territoire. Dans l’interview qui suit, elle raconte l’aventure de cette année, sa collaboration avec les artistes locaux, et surtout le manque de soutien de la part des partenaires et sponsors.  EA : Parlez nous du projet Caravane d’Afrique, c’est quoi caravane d’Afrique ?  La Caravane d’Afrique,  c’est d’abord un état d’esprit avant d’être un spectacle, avant d’être un festival. C’est de mettre dans cette caravane tout ce qui est beau principalement dans la culture africaine, et de faire sortir, nos richesses, les valoriser, les pérenniser également cette racine qui est la racine mère. Aujourd’hui je vais dire la caravane d’Afrique nous sommes à la sixième édition, sixième édition qui s’est passé en France, et donc sixième édition également qui est en fait comme je le dit un six-double qui se passé en France, dans la continuité de cette édition Je me réjouis de recevoir sur cette 6e édition le Roi Damba du Ghana avec sa troupe, la troupe Amlima qui va partir de Lomé et moi-même l’artiste que je suis. EA : vous avez choisi dans le cadre de cette caravane de collaborer avec quelques artistes locaux, quelle est votre perception aujourd’hui du travail qui se fait localement :  Il y a eu du bon travail, il ya du travail à faire, vraiment il y a du travail à faire, c’est pour ça que la caravane est là, pour faire ce travail. Et bon vous savez bien, vous connaissez le pays, moi je suis né ici je ne vous fais pas de dessin, et donc si je dis il y a du travail, je crois que vous me comprendrez. EA : Est-ce qu’on peut espérer que l’année prochaine la caravane soit délocalisé ou fait en double au Togo Tout est lié aux conditions. Par ce que vous savez ça fait 6 ans que je mène la caravane d’Afrique et les conditions, c’est une première que j’amène au Togo en voulant déplacer la caravane en Afrique. Il y a d’autres pays qui sont en attente comme le Sénégal, comme le Bénin et dans le principe c’est que quand la caravane passe dans un pays ce n’est pas pou faire du tourisme mais c’est  pour pérenniser la chose mais les conditions du terrain vont déterminer. EA : est-ce à dire que les partenaires locaux ne vous suivent pas Je peux vous dire clairement qu’aujourd’hui il  n’y a aucun partenaire sur cet événement. Je vais dire que le ministère de la culture à l’heure d’aujourd’hui a fait un effort que je voudrais saluer, mais cet effort c’est une goutte d’eau dans la mer à voir le projet de cet évènement.  Je remercie le ministre de la culture qui a débloqué une somme de 500 000 pour la caravane au Togo. EA : un message à l’endroit de ces partenaires et peut-être du public Ecoutez, moi de toute manière, je ne suis pas du genre à battre retrait devant les situations, et comme je dis qu’elle que soit alpha, qu’elle que soit l’aboiement du chien, la caravane passera. Et elle passera à Dapaong, et je ne vais pas tarder à remonter sur Dapaong. Donc maintenant il faut ajuster les données en fonction des difficultés qu’on a sur le terrain et il faut réduire certaines choses mais ça ne réduit en rien la qualité du spectacle, on n’est sans savoir que moi-même je ne suis pas que celle qui mène la caravane d’Afrique, je ne suis pas que l’organisatrice, je suis au devant de la scène et ça va déménager sur scène. Donc comme on le dit né milé vé han milawoe !   Vous avez parlez de délocalisez les choses, mais au départ le souhait s’était de traverser toutes les régions, il a fallu rebondir par rapport aux difficultés, dans un premier temps se focaliser sur région par région et j’ai commencé par Dapaong. Et maintenant même sur Dapaong voilà les choses sont toujours compliquées sur le terrain, mais néanmoins nous sommes attendus sur la clôture de foire Made In Togo, une démarche que j’ai fais par rapport aux organisateurs qui ont apprécié donc  ça va permettre au public de Lomé de suivre aussi le contenu  cet événement à l’apothéose qui aura lieu le 02 août de 18heures à 20heures où je serai sur scène et on verra également la troupe Amlima.]]>

commentaires
Loading...