La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La FASEG démarre de belle manière le championnat universitaire

483

Le championnat universitaire Edition 2018 a démarré ce mercredi 28 mars sur le terrain rouge de l’Université de Lomé. C’est après une cérémonie d’ouverture riche en couleur ponctuée par un défilé de toutes les équipes, écoles et facultés participantes, sous le regard des autorités universitaires, politiques et sportives. Le coup d’envoi de la rencontre entre l’équipe de la FASEG et celle de CERFER a été donné par le représentant du ministre de la communication, Franck Missité.

Le  match d’ouverture s’est soldé par la victoire du tenant du titre, l’équipe de la FASEG sur le CERFER par 2 buts à 0. L’équipe de la Faseg démarre la compétition sur de bonne note. Les poulains du coach julien Ketoh très entreprenants vont à la 8e minute ouvrir le score suite à un coup franc tiré par Kankoe Kpatagno. L’équipe de Cerfer va coup sur coup chercher à scorer mais leurs efforts seront vains. Alovor Jonnhy va permettre aux Faseguois de doubler la mise à la 12e minute grâce à une belle combinaison. Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Pour la 2e vice-présidente de l’Université de Lomé Mme Kpegba Kafui « cette compétition se place sous le signe de l’unité des écoles et facultés, de la fusion et de l’intégration de la jeunesse estudiantine de façon générale. C’est aussi une occasion rêvée à cette jeunesse de cultiver le vivre ensemble, de se côtoyer et de se familiariser »  a-t-elle déclaré.

Le responsable de la division des sports universitaire et vice-président de l’organisation du championnat universitaire, M. Cris Dakey  souhaite une bonne mise en place des équipes universitaires pouvant participer aux compétitions régionales, car pour lui « c’est de pouvoir mettre en place à travers ces championnats, des équipes universitaires qui pourront compétir sur le plan national et sous régional. En ce qui concerne les attentes, c’est d’abord faire le lobbying pour que les infrastructures et les conditions d’organisation s’améliorent et qu’à travers ces championnats, les étudiants puissent s’ouvrir aux débouchés d’emploi dans l’optique de devenir des grands athlètes pour le pays ».

« Il n’y a pas meilleur cadre de détection de talents autre que le milieu scolaire et le milieu universitaire » a précisé M. Zibo Ayouba, directeur des sports scolaires et universitaires.

Le comité d’organisation pense relever un pari mais effréné par des moyens financiers d’où des appels aux bonnes volontés et au gouvernement pour leur venir en aide. « Pour réussir, nous avons besoin de beaucoup moyens pour réaliser ce que nous avons lancé comme projet, raison pour laquelle nous appelons les partenaires, l’Etat par le ministère des sports, l’université qui a déjà fait le tiers du chemin, nous accompagnent (sic) pour qu’on puisse réaliser quelque chose pour le monde universitaire » a laissé entendre Chris DAKEY.

Précisons que les jeux se poursuivent sur le campus universitaire jusqu’au 25 avril prochain.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...