La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique
Contact Elite vertical

Côte d’Ivoire : 2500 élèves sont victimes de la grossesse précoce

65

La Côte d’Ivoire en plus des problèmes liés au bon fonctionnement de son système éducatif devra encore se donner des moyens pour lutter contre les grossesses qui surviennent en milieu scolaire et qui participent aux taux d’échec à la fin des années scolaire.

Pour seulement l’année scolaire, 2012-2013 qui vient de s’achever le ministère de l’éducation nationale révèle plus de ‘‘2500 cas dans les écoles secondaires’’ dans tout le pays.

C’est l’information donnée ce lundi 02 septembre par le Directeur de la pédagogie et de la formation continue du ministère ivoirien de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (MENET), Silué Nanzouan Patrice, lors du lancement d’une “campagne de mobilisation de la communauté éducative autour de la rentrée scolaire” prochaine (2012-2013), initié par le Service national d’animation, de promotion et de suivi des comités de gestion des établissements (Snaps-Coges).

« Cette année seulement, il y a eu plus de 2500 cas de grossesse dans les écoles (secondaires). Nous allons travailler avec les parents pour juguler ce mal », a indiqué le représentant de la ministre Kandia Kamissoko Camara tout en invitant les acteurs du système éducatif à se ‘‘mobiliser pour éradiquer ce fléau’’.

Au delà des raisons évoquées liées à la pauvreté, les grossesses en milieu scolaire qui expliqueraient selon le ministère de nombreux cas d’échecs, sont de plus en plus relevés dans les villes de l’intérieur du pays, là où bien souvent, on réfléchi moins aux conséquences des rapports sexuels .

Source: Marichesse

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...