La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La lutte contre la cybercriminalité au cœur d’un atelier à Kpalimé

475

Les médias à l’école du journalisme d’investigation et de la lutte contre la cybercriminalité à Kpalimé. Ils sont plus de 80 patrons de presse et journalistes de terrain à prendre part depuis ce lundi 6 août à Kpalimé à un atelier de trois jours autours des thématiques de la cybercriminalité et du journalisme d’investigation. L’événement a été organisé par le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) dont l’objectif est d’outiller les médias à lutter contre la cybercriminalité. 

Ce lundi, à l’ouverture, le président du CONAPP, El-Hadj Arimiyao Tchagnao s’est réjouit de la « grande mobilisation » des professionnels des médias autours de cette rencontre et a exprimé ses remerciements à l’endroit de l’ONG Reporters Sans Frontières qui soutient l’initiative.

« Soyons journalistes, oui. Mais pour l’être il nous faut des pré-requis. C’est pour cette raison que je ne peux clore mes propos sans adresser les vifs remerciements du CONAPP, mais aussi de la presse togolaise dans son ensemble à Reporters sans frontières dont le représentant Afrique de l’ouest est parmi nous ce matin, qui a bien voulu nous aider à être des journalistes professionnels », a-t-il laissé entendre.

Photo de famille de l'atelier sur  la cybercriminalité et du journalisme d'investigation
Photo de famille de l’atelier sur la cybercriminalité et du journalisme d’investigation

Un geste de reconnaissance bien accueilli par le représentant Afrique de l’Ouest de Reporters Sans Frontières, M. Hassane Diagne. Reporters Sans Frontières, a-t-il dit, a ouvert son bureau en janvier à Dakar qui couvre toute l’Afrique de l’Ouest. Ceci a été fait pour permettre d’être plus proche des acteurs des médias et de sentir au mieux les préoccupations des journalistes. 

Pour M. Diagne, le représentant Afrique de l’Ouest de Reporters Sans Frontières, « La sécurité physique et numérique des journalistes, les normes journalistiques, la couverture des élections, le journalisme d’investigation et les questions de genre sont des thématiques qui intéressent Reporters Sans Frontières ». 

Le représentant du ministère de la Communication, des Sports, de la formation à la citoyenneté et au civisme, Ambroise Klevor n’a pas manqué d’exprimer lui aussi, ses félicitations au CONAPP pour le « dynamisme » de son bureau actuel et ses remerciements à l’endroit de Reporters Sans Frontières pour son accompagnement. 

Le journalisme évolue, la pratique aussi et il faut approfondir les sujets d’actualité et sensibiliser les citoyens afin que ces derniers fassent évoluer la compréhension des citoyens sur les grands sujets sociaux, a indiqué M. Ambroise Klevor dans son discours de circonstance.

commentaires
Loading...