La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le gouvernement togolais veut modifier la charte des partis politiques

103

Le gouvernement togolais veut faire le ménage dans la sphère politique. Ce jeudi 20 janvier 2022 en conseil des ministres, l’exécutif a examiné et adopté l’avant-projet de loi modifiant la loi n°91-04 du 12 avril 1991 portant charte des partis politiques.

Ces modifications ont dans les viseurs toutes les formations politiques qui n’existent que de nom, c’est-à-dire celles qui sont inactives. En effet, le Togo dispose d’environ 118 partis politiques, selon les chiffres communiqués par Togobreakingnews, pourtant juste près d’une vingtaine participent concrètement à la vie politique du Togo.

Les formations politiques qui n’apportent aucune plus-value dans le jeu démocratique au Togo pourraient être bientôt écartées. D’après les autorités, les réformes apportées à ce texte fondamental sont liées aux propositions de la concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP). Le but de l’exécutif togolais est d’«à adapter la charte des partis politiques aux réalités actuelles ».

Les modifications vont contraindre tout parti politique togolais à avoir une meilleure représentativité de ces membres fondateurs. Ces derniers doivent être issus de la majorité des préfectures du pays. Aussi, toute formation politique doit disposer d’un siège et d’une adresse, tenir au moins un (1) congrès tous les cinq (5) ans) et être redevable en matière de gestion financière.

Il est donc clair que l’étau va se resserrer contre les partis politiques qui n’apparaissent que lors des élections. Ce projet de loi sera transmis ensuite à l’Assemblée nationale pour étude et examen.

commentaires
Loading...