La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

FESMA : Lomé le foyer de la gastronomie africaine

Les festivités de la deuxième édition du Festival la Marmite (FESMA 2023) se sont ouvertes à Lomé la capitale togolaise ce 26 avril et prendra fin le 9 mai 2023 prochain.

L’ouverture officielle de cette édition a eu lieu sur le site du Centre des Expositions et Foires de Lomé (CETEF Togo 2000) au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le ministre Togolais du Commerce et de la promotion de l’industrie, kodzo Adedze, en présence du Commissaire Général du FESMA, Jean-Paul Agboh-Ahoeleté ainsi que plusieurs autres personnalités.

C’est donc parti pour 12 jours d’expositions et de promotion de la gastronomie africaine en générale et togolaise en particulier dans le cadre de la deuxième édition du FESMA. 

Initié par le l’agence Focus Yakou, ce rendez-vous de la gastronomie africaine sera rythmé par des Communications. L’édition est placée sous le thème « Cuisine et ODD: repenser la culture, le partage et la consommation des aliments » et se dérouler du 26 avril au 09 mai 2023.

 

Dans son discours d’ouverture de cette rencontre édition, le ministre Kodjo Adedze du commerce, de la consommation locale et de la promotion de l’industrie s’est au nom du gouvernement, félicité de cette initiative porté par l’agence Focus Yakou Communication. « En faisant le pari de promouvoir les valeurs et les traditions locales, de réunir les professionnels, les amateurs et le public en général autour de la valorisation du patrimoine culinaire africain, les promoteurs du Festival la Marmite veulent apporter leur contribution à la concrétisation effective de cette ambition de consommer ce que nous produisons et de produire ce que nous consommons » a indiqué avant d’inviter les chefs cuisiniers, les promoteurs de la gastronomie africaine et tous les autres acteurs, à jouer leur partition de façon efficace et efficiente pour un système alimentaire plus respectueux de l’environnement.

Pour sa part, le commissaire général du FESMA Jean-Paul Agboh-Ahoeleté, s’est réjoui de la mobilisation s’est réjoui de la mobilisation des différents acteurs de la chaîne de valeur agricole africains autour de cette initiative avant de préciser que les raisons de jumeler FESMA et ODD. « Le choix de jumeler cette édition aux Objectifs de Développement Durable, n’est pas anodin car l’ODD 1 qui ambitionne d’éliminer la pauvreté et la faim dans le monde, veut offrir un cadre à la réflexion sur les nouveaux paradigmes à adopter ainsi que les mesures à mettre en œuvre afin de changer le système mondial d’alimentation et d’agriculture pour combattre la faim dans le monde. Le FESMA est donc un moyen de plus qui va dans le même sens que cet objectif de développement durable » a-t-il expliqué.

 

Il faut rappeler que plusieurs activités sont au menu de cette édition, une grande foire culinaire et agroalimentaire où sont attendus une centaine d’exposants et plus de 50 000 visiteurs, un colloque scientifique international sur le thème « Les aliments et des hommes », des tables-rondes sur des thèmes dont par exemple «Aliments et santé : les valeurs nutritives des produits » ou encore « Promotion du consommer local : comment réduire notre dépendance vis-à-vis des produits importés ? », un workshop sur « Créer et développer son business en restauration», des ateliers de cuisine animés par des chefs de renom ou encore des master class sur « Art de la table: entre tradition et modernité », « Les secrets des mélanges d’ingrédients culinaires pour une cuisine gastronomique africaine réussie », ou encore « Tradition et innovation ». Des animations, des concerts et un diner de gala sont également au programme.. »

 

commentaires
Loading...