La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Gastronomie et science: le festival la marmite(Fesma) et l’UL signent un accord de partenariat

La signature s’est déroulée ce 1er février 2024 entre l’Université de Lomé (UL) et le Festival la Marmite (FESMA), lors d’une cérémonie à la présidence de l’Université de Lomé en présence du Pr Adama Kpodar, président de l’Université de Lomé, du commissaire du FESMA, Jean Paul Agbo, ainsi que de partenaires et chefs cuisiniers. Ce partenariat scellé vise à renforcer la collaboration entre les deux entités et a promouvoir sur des axes scientifiques l’art culinaire africain.

Le FESMA, festival culinaire et gastronomique international, a pour objectif de mettre en avant les saveurs et traditions africaines en valorisant les produits locaux et l’art culinaire. Il rassemble amateurs, professionnels autour de la promotion du patrimoine gastronomique africain.

Pour le commissaire du FESMA, Jean Paul Agbo, l’importance de l’aspect scientifique du festival est très important, c’est pourquoi son organisation a sollicité et obtenu le partenariat de l’UL depuis trois ans.

Cet accord permettra à l’Université de travailler sur des problématiques telles que la sécurité alimentaire, la valorisation des filières bio, le développement durable et l’environnement dans les comportements alimentaires, ainsi que la démarche qualité de la cuisine togolaise.

“Notre ambition est de faire de Lomé, la capitale de la cuisine et de la gastronomie africaines. Depuis bientôt trois ans, le FESMA s’est imposé comme un rendez-vous populaire de référence. C’est un évènement culturel, professionnel et social. Mais pas que. Il a aussi une dimension scientifique. C’est donc en considération de cette dimension scientifique que nous avons sollicité et obtenu depuis trois ans le partenariat de l’UL, partenariat que nous formalisons aujourd’hui”, a relevé M. Jean Paul Agbo.

C’est depuis 2022, que l’UL soutient le FESMA avec l’organisation des colloques sur des thèmes tels que la gastronomie et les enjeux contemporains.

En 2023, le focus a porté sur : « Des hommes et des aliments », et pour l’édition 2024, le thème retenu sera : « Transformation et valorisation des produits agricoles dans la zone UEMOA : défis, enjeux et retour d’expérience”.

Le président de l’Université de Lomé, Pr Adama Kpodar, s’est félicité de cet accord qui positionnera l’université en tant que point d’ancrage scientifique du projet. Il souligne l’engagement de l’UL à contribuer à faire de l’art culinaire une diplomatie togolaise, régionale et africaine.

“Nous avons l’école supérieure d’agronomie, l’école supérieure des techniques biologique et alimentaire qui sont des compétences à l’université de Lomé que nous mettons à la disposition du Fesma pour que le Fesma puisse faire les choses autrement. L’université va aussi veiller à la qualité des mets, la qualité même de la recherche autour des mets. C’est un maillon faible sur les questions gastronomique dans nos pays et dans nos régions ouest africaine. Aussi avec le Fesma l’université est engagée à rédiger un document qui présente l’histoire et la sociologie des mets togolais”, a expliqué Pr Joseph TSIGBE.

L’accord de 7 pages et ses 15 articles engagent les deux parties à valoriser le savoir-faire et les saveurs africaines, promouvoir la consommation locale et une alimentation saine, ainsi que la transformation des produits locaux.

La durée de cet accord est de 5 ans, renouvelable, et un comité de suivi a été mis en place.

commentaires
Loading...