La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La commune d’Akebou 1 en lutte contre la défécation à l’air libre

Akébou 1 a récemment été le lieu d’une initiative communautaire remarquable visant à sensibiliser et à mettre fin à la pratique de la défécation en plein air, dans le cadre de la célébration différée de la Journée Mondiale des Toilettes 2023.

L’événement a rassemblé divers acteurs locaux, dont le maire, le chef canton de Kougnohou, les membres du Comité d’Assainissement Communal (CAC) Akébou 1, les chefs de quartier, les leaders communautaires, et la population de Kougnohou. L’objectif principal était de mobiliser la communauté pour intensifier les efforts en matière d’assainissement.

La séance a débuté par des discours inspirants des officiels, soulignant l’urgence de changer les comportements liés à l’hygiène. Le maire d’Akébou 1 a ouvert les débats en mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer le changement pour assurer un environnement sain et durable pour tous. Il a encouragé la communauté à adopter de nouvelles pratiques d’assainissement pour relever les défis actuels.

Le chef canton de Kougnohou a renforcé cet appel en mettant en lumière les bénéfices qu’un changement rapide peut apporter à la santé publique et à la qualité de vie. Il a souligné l’importance de l’unité communautaire dans cette quête pour des conditions sanitaires améliorées.

Les membres du CAC Akébou 1 ont exposé les actions concrètes prévues pour accélérer le changement dans la commune, présentant des projets innovants mettant en avant des approches modernes pour garantir un assainissement adéquat.

La remise des attestations de fin de défécation en plein air a été un moment fort de la journée, symbolisant les premiers pas concrets vers un changement positif. Les chefs de ménage ont été honorés pour leur engagement en faveur de la cause, devenant ainsi les pionniers de cette accélération du changement.

L’intervention de Kodjogan DJANDJO, superviseur stagiaire ATPC à l’ONG ALAFIA, a souligné l’importance de la Journée Mondiale des Toilettes en rappelant les défis persistants en matière de salubrité, d’hygiène et de préservation de l’environnement. Il a mis en avant le rôle crucial des toilettes dans le développement économique et a souligné la nécessité d’investir dans des installations adéquates pour garantir l’intimité et la sécurité des femmes et des filles.

Le Point Focal ATPC Akébou, représentant le Directeur Préfectoral de la Santé, a rappelé que cette initiative s’inscrit dans la vision plus large de l’initiative Togo sans défécation à l’air libre « Togo SANDAL ». Cette démarche vise à atteindre l’objectif 6.2 des ODD, qui préconise l’accès équitable à des services d’assainissement et la fin de la défécation en plein air d’ici 2030.

La participation massive de la population locale a témoigné de l’engagement de la communauté envers le thème de cette année, démontrant que l’idée d’accélérer le changement a été bien accueillie. La célébration à Akébou 1 n’était pas simplement une commémoration, mais plutôt un appel passionné à unir les forces pour des pratiques d’assainissement plus durables. Cette journée restera dans les annales comme le point de départ d’une transformation significative vers un environnement plus sain et plus hygiénique. La Journée Mondiale des Toilettes, célébrée chaque année le 19 novembre, souligne l’impératif de résoudre la crise mondiale de l’assainissement pour atteindre l’objectif 6 du développement durable d’ici 2030.

commentaires
Loading...