La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le 2ème congrès national de la Fédération Togolaise de l’Immobilier lancé à Lomé

61

La Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI) a lancé ce vendredi 21 mai à Lomé son deuxième congrès national en présence de ses membres venus de toutes les régions du Togo.

Le thème retenu pour ce congrès est « l’agent immobilier vecteur de croissance économique et d’intégration sociale ».

« Toute personne qui investit dans un bien immobilier dans un quartier en croissance, dans une ville prospère, adopte la méthode la plus sûre pour devenir indépendant financièrement, parce que l’immobilier est à la base de toute richesse » a lancé Dr ALEXANDRE DE SOUZA, président de la fédération.

Pour lui ce congrès est une occasion pour présenter la fédération togolaise de l’immobilier aux autorités et faire des travaux en interne avec les participants.

« Ce congrès annuel, nous l’avons fait en 2020 et en 2021. Il va se poursuivre chaque année pour redynamiser la fédération. Récemment, vous avez lu un décret sur l’habitation et le bail à usage professionnel. C’est un travail que nous avions effectué avec les autorités et les autres corps de métier l’année dernière ».

Les autorités présentes au lancement du congrès
Les autorités présentes au lancement du congrès

Pour le représentant du ministre de la ville, de l’urbanisme, de l’habitat et de la salubrité publique, Edoh Komlan, le gouvernement a entrepris des réformes ambitieuses, visant à faire de l’immobilier l’un des fers de lance les plus importants de l’économie nationale.

Le secteur de l’immobilier constitue un véritable levier de création de richesses et de croissance économique. Le secteur présente plusieurs défis liés au foncier et au logement.

C’est pourquoi, précise-t-il, l’état a adopté le texte de loi, qui instaure une nouvelle gouvernance foncière, fiable et durable.

“Au Togo, la situation de l’immobilier est un peu difficile” reconnait le président de cette fédération qui pense que c’est lié au problème de la Covid-19. Mais, il rassure que “le gouvernement se souci de la population”.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le décret est passé en première lecture au conseil des ministres. Une évolution saluée par les acteurs publics.

« Aujourd’hui la situation est difficile pour nos concitoyens à cause des cautions, les avances. Mais, nous espérons que très rapidement grâce à ce décret une fois promulgué les populations seront soulagées » a-t-il encouragé.

Les autorités traditionnelles
Les autorités traditionnelles

Un autre défi pour la FTI concerne les agents immobiliers clandestins ou illégaux. La Fédération essaie de les regrouper pour qu’ils deviennent des agents immobiliers exerçant légalement. Le Togo dispose de plus de 2000 agents immobiliers à travers le pays qui ont une carte professionnelle et qui sont inscrits au CFE.

Le président a par ailleurs invité les autres immobiliers qui se sont confortablement installés dans l’informel à rejoindre les rangs de la fédération afin qu’ensemble « nous puissions bâtir le rêve de la FTI qui est d’aider le togolais à mieux se loger ».

La FTI est la première organisation supra syndicale de professionnels de l’immobilier au Togo. Elle regroupe plusieurs syndicats et associations professionnelles et est créée depuis le 10 mai 2019. Elle regroupe près d’un milliers d’agents immobiliers.

commentaires
Loading...