La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’APÔTRE KING JOSHUA AGBOTI: « Dieu m’a demandé d’appeler les togolais à la repentance, surtout la classe politique»

248

« C’est le 18 décembre 2020 que Dieu m’a demandé d’appeler les togolais à la repentance, surtout la classe politique, parce que Dieu a décidé de sauver le Togo de sa désolation, raison pour laquelle il m’a demandé d’appeler tous les togolais surtout la classe politique à la repentance » a lancé ce mardi 22 décembre l’apôtre King Joshua Agboti lors d’une conférence de presse animé à Lomé.  

Je vous propose la totalité du contenu de son message…

Togolaises, Togolais, chers biens aimés chrétiens, musulmans, animistes, de Lomé à Cinkassé et de la diaspora, que la grâce vous soit donnée de la part de notre Père créateur des cieux et de la terre.

Comme vous l’avez constaté depuis quelques temps, sur recommandation du Seigneur, je monte souvent aux créneaux, pour délivrer les messages reçus de Dieu au peuple togolais. C’est également dans cette mission qu’il m’est aujourd’hui impérieux    de lever le voile sur des faits longtemps passés sous silence et qui pourtant constituent le frein à l’éclosion sociale et économique de notre cher pays le Togo, indépendant depuis plus d’une cinquantaine d’années.

Chers compatriotes, un peuple au sein duquel règne la division est à la porte du déclin.

Dans une récente révélation reçue de Dieu, Il me faisait savoir qu’Il voit les morts plus heureux que nous les togolais. Cette révélation a beaucoup attristé mon âme et a suscité en moi assez d’interrogations. De quoi le peuple togolais est-il réellement victime ?

Chers concitoyens, depuis le temps du feu Président Sylvanus OLYMPIO en passant par celui du feu Président Eyadema GNASSINGBE et aujourd’hui le Président Faure GNASSINGBE, notre pays n’a connu que des divisions claniques et ethniques engendrées par les mouvements politiques.

Le général Etienne Eyadéma était conscient de la division qui gangrenait le peuple et disait à ce propos, je cite « si nous sommes divisés l’ennemi s’infiltrera dans nos rangs pour nous exploiter » fin de citation.Mais malheureusement, cette division, a persisté jusqu’à sa mort. 

Plus d’une cinquantaine d’années d’indépendance, les politiques ont réussi l’exploit de plonger le peuple togolais dans le gouffre de la division. Les intérêts égoïstes ont prévalu dans les mœurs politiques au détriment du peuple laissé pour compte.

En effet, depuis la lutte pour l’indépendance, les mouvements des partis politiques à l’instar du CUT, PTP, JUVENTO, UCPN… et les acteurs de la société civile n’ont pas su prôner l’union de tous les togolais et l’intérêt général de la nation. Ils ont malheureusement été les instigateurs de la haine, de la vengeance, de l’esprit partisan, instaurant ainsi deux grands clans au Togo. Les uns se prévalent du sud et les autres se réclament du nord, ce qui cristallise davantage cette division politique et sociale. Notre problème a commencé depuis ces époques et les successeurs n’ont fait qu’enfoncer le clou de cette division.

Togolaises, togolais, notre pays est à l’agonie, fracassé, divisé et meurtri. C’est avec consternation, que je vous annonce qu’aucun parti politique n’a été sincère et honnête avec le peuple. Tous ne poursuivent que leurs intérêts personnels en se servant du peuple comme une monnaie d’échange.

Chers concitoyens, convenez alors avec moi que les sources de notre problème émanent de l’intérêt égoïste des mouvements politiques.

Le moment est donc arrivé, pour que les responsabilités soient situées car plusieurs sont aujourd’hui de ces intellectuels, responsables des partis politiques sur lesquels le peuple a mis sa confiance pour le sortir de sa souffrance, mais, hélas, ils constituent plutôt la source de leurs problèmes.  Ils ont bradé de facto le peuple innocent qui n’est qu’une victime de ces groupuscules de partis politiques que ce soit de l’opposition comme du pouvoir.

La classe politique s’est servi du peuple pour ses intérêts personnels que tout le monde connait aujourd’hui. Pour cela, Dieu a décidé de siffler la fin de la récréation car une nouvelle ère va commencer pour le Togo dans ces derniers jours. 

Chers togolais, c’est avec un cœur affligé que je dénonce cette injustice qui mérite des dédommagements au peuple, victime d’abus de confiance orchestré par ces leaders politiques et les acteurs de la société civile.

Le Togo est aujourd’hui plongé dans un profond sommeil de division clanique et ethnique car le pouvoir adepte de la politique machiavélique a réussi à le diviser pour régner en terrain conquis avec toutes les défaillances et surtout les préjudices causés à la population.

Or, la parole de Dieu affirme : « Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister » (Marc 3 : 24).

Dans ce même sens, le seizième Président des États-Unis, Abraham Lincoln disait, je cite : « une nation divisée court fatalement à sa perte » fin de citation.

Dans l’histoire de cette division endémique du peuple togolais, il est également amer de constater que notre opposition qui dans sa mission, devrait protéger le peuple, a plutôt renforcé le pouvoir en place dans le mal car tous ne se soucient que de leurs intérêts personnels au détriment de celui du peuple.

Chers compatriotes, aujourd’hui, nous sommes devant le fait accompli. Sur ce, en ma qualité d’Homme de Dieu dont la mission première est de proclamer la justice, l’équité, la miséricorde, la tolérance et la paix, je vous invite à vous tourner vers Dieu, car si nous faisons une rétrospection de la vie politique et sociale du Togo, nous nous rendrons compte que les hommes politiques ont échoué dans leur mission. A cet effet, il est indéniablement ultime de confier le Togo à l’Éternel selon qu’il est écrit :

« Il a déployé la force de son bras, il a dispersé ceux qui avaient dans leurs cœurs des pensées orgueilleuses, il a renversé les puissants de leurs trônes et il a élevé les humbles, il a rassasié de biens les affamés et il a renvoyé les riches à vide (Luc1 : 51-53) » ;

Par ailleurs, il est encore écrit : « C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence, il révèle ce qui est profond et caché, il connait ce qui est dans les ténèbres et la lumière demeure avec lui (Daniel 2 : 21-22) ».

Pour ce faire, chers togolais, il est temps de recommander le Togo à Dieu pour un changement radical pour le bonheur des togolais.

Chers leaders politiques de la mouvance présidentielle comme ceux de l’opposition, dans un message reçu de Dieu ce 18 décembre 2020, Dieu m’a ordonné de vous appeler à une repentance sincère car il est écrit :

« Écoutons la fin du discours : crains Dieu et observe ses commandements, c’est là ce que doit faire tout homme car Dieu amènera toutes œuvres en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal » (Ecclésiastes 12 : 15-16).

Il est aussi écrit : « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme. Que donnerait un homme en échange de son âme ? Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pècheresse, le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges.(Marc 8 :36-38).

Il est encore écrit, « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… » (Actes 17 : 30-31).

La Bible dit encore : « Avec quoi me présenterai-je devant l’Éternel, pour m’humilier devant le Dieu Très Haut ?

Me présenterai – je avec les holocaustes, avec des veaux d’un an ?

L’Éternel agréera-t-il des milliers de béliers, des myriades de torrents d’huile ? Donnerai-je pour mes transgressions mon premier né, pour le péché de mon âme le fruit de mes entrailles ?

On t’a fait connaitre, Ô homme, ce qui est bien ; et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu.

La voix de l’Éternel crie à la ville, et celui qui est sage craindra ton nom. Écoutez la verge et celui qui l’a décrétée (Miché 6 : 6 – 9) ».

Le moment est venu de retrouver votre Seigneur miséricordieux pour qu’il fasse grâce du tort causé à son peuple avec lequel il a fait une alliance éternelle.   

Togolaises, togolais, il est donc temps d’arrêter l’hypocrisie, de cesser la duplicité, de bannir la traitrise. Cultivons l’honnêteté, la sincérité, l’intégrité et le bon sens.

Chers compatriotes, faisons la paix les uns avec les autres « Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix ». Faisons la paix entre nous et pardonnons-nous les uns, les autres pour que vive le Togo nouveau sans haine, sans vengeance, sans division, sans tribalisme, sans népotisme, sans corruption et sans traitrise.

Donnons-nous la main pour l’émancipation de notre chère nation le Togo.

Que Dieu bénisse le Togo et que sa paix soit sur vous.

AMEN !!!!

Lomé le 22 Décembre 2020

Apôtre King Yoshua AGBOTI

commentaires
Loading...