La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’INAM fait honneur aux seniors de Lomé

139

L’INAM fait honneur aux seniors de Lomé. La troisième édition des universités du 3ème âge a été lancé par le ministre de la fonction publique Gilbert Bawara ce mardi 26 novembre à la place des fêtes de la Présidence de Lomé et a regroupé plus de mille personnes âgées. 

Placée sous le thème, « Agir pour la solidarité entre les générations », L’édition 2019 se déroulera outre à Lomé également à Atakpamé, et à Kara. Tout comme la deuxième et la première, elle vise à interpeller la conscience collective sur la situation des personnes âgées dans la société.

Cette initiative, noble qui porte les empreintes de l’INAM (Institut national d’assurance maladie), en charge de la couverture maladie des agents publics en activité et à la retraite réjouit les associations des personnes âgées au premier rang le Conseil national consultatif des personnes âgées.

 Alors que la première édition a réuni 300 personnes, la deuxième édition, plus de 600 personnes, la troisième édition a fait carton plein avec plus de mille participants enregistrés. Et pour Myriam Dossou, directrice générale de l’INAM (Institut national d’assurance maladie), la hausse du nombre des participants, au fil des années montre qu’il y a une urgence et doit interpeller les uns et les autres à porter un regard et une attention aux personnes du troisième âge.

« Pour les universités du 3ème âge, c’est un moment d’échanges, c’est aussi le moment que nous avons trouvé pour discuter avec eux, les séniors de leurs problèmes de santé et de tout ce qui concourt à leur bien-être », a-t-elle lancé.

Ce faisant, assure la directrice, « le thème de cette année, nous interpelle tous (…). Nous sommes des seniors de demain et le gouvernement nous a permis depuis 2011 d’épargner pour nous soigner quand nous serions vieux. La solidarité inter-génération est un facteur de cohésion mais surtout de pérennité ».

Sur les 110 000 cotisants à l’INAM, 26% sont des retraités et bénéficient de l’ordre de 40% des prestations de soins, révèle une récente étude.

Notons que les deux jours dédiés aux « Universités du 3ème Âge » seront meublés de causeries-débats, de communications diverses, de séances d’information et de sensibilisation, des ateliers de formation, des visites médicales ainsi qu’une foire-exposition-vente des produits consacrés aux personnes du 3ème âge.

commentaires
Loading...