La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Jefimed s’engage pour l’autonomisation de la femme africaine

230

Jeunes filles et mères dynamiques (Jefimed -CI) de la Côte d’Ivoire est une association à but non lucratif lancée par les jeunes filles et jeunes femmes de la Côte d’Ivoire pour « s’entraider mutuellement afin de tendre vers une autonomisation réussite ».

Commencée petitement comme une association de quartier en 2015, Jefimed est officiellement lancée le 29 août 2018 et pense faire de la femme africaine un modèle dans sa communauté.

Ayant pour l’objectif l’autonomisation des jeunes femmes et mères l’Association que préside madame Coulibaly Nonta Léontine reste ferme dans sa lutte contre les violences faites aux femmes.

A cet effet, elle aide les femmes à s’insérer professionnellement afin de subvenir à leurs besoins quotidiens. Selon les premiers responsables de Jefimed, une fois autonome, la femme est loin d’être un jouet pour des hommes et par conséquent, elle contribue au développement de son foyer, de sa communauté et sa nation.

Depuis son lancement, Jefimed par une démarche scientifique mène ses activités afin de toucher du doigt à la réalité pour apporter des solutions aux maux dont souffrent les jeunes filles.  

« Jefimed organise des activités en s’imprégnant d’abord de la réalité sociale d’une population bien ciblée, ensuite fait ressortir ses difficultés et ses besoins. Elle évalue son succès en ce domaine à travers la collecte de données quantitatives et qualitatives pouvant permettre de comprendre et expliquer un phénomène jugé anormal et enfin proposer des solutions. Une fois collectées, ces informations la permettent de se mettre au service de tous en évaluant leurs besoins »,  peut-on lire sur le site de l’Association. 

Au cours de ses activités, Jefimed met un accent particulier sur la santé pour tous. Elle mène des actions pour sauver les vies surtout celles des jeunes mères et des jeunes filles. 

« La santé pour tous est l’un des plus grands objectifs de Jefimed. Elle a posé plusieurs actions dans ce sens notamment une campagne de sensibilisation sur l’éducation sexuelle chez la jeune fille », a expliqué madame  Coulibaly Nonta Léontine.

Réussir ses études dépend aussi comment la jeune fille comprend les questions liées à la sexualité. Ainsi, l’Association à travers des campagnes de sensibilisation montre aux jeunes filles comment s’y prendre pour mieux réussir son cursus scolaire.   

« Chez nous à Jefimed, on accompagne la jeune fille sur les questions de santé sexuelle afin qu’elle puisse maîtriser sa sexualité, s’épanouir et s’accomplir pleinement » a-t-elle ajouté. 

Jefimed compte étendre son réseau sur le continent africain pour promouvoir autonomisation de la femme africaine, ses droits et ses devoirs.  

commentaires
Loading...