La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Elles soutiennent la grève des enseignants-chercheurs

323

Annoncée en mars dernier à travers un courrier adressé au président de l’Université de Lomé, les enseignants-chercheurs de l’université de Lomé sont en grève à partir de ce 1er Avril dont l’objectif est de réclamer hentre autres les meilleures conditions de travail.

Pour manifester leur solidarité aux enseignants-chercheurs, La LTDE et la SEET, ces deux associations sœurs qui luttent pour le respect des droits des étudiants s’inscrivent dans cette démarche.  

« La LTDE et la SEET apportent également leurs indéfectibles soutiens aux valeureux enseignants-chercheurs des universités de Lomé et de Kara ainsi qu’aux membres du personnel qui visiblement en ont, tout comme les étudiants marre de vivre et de travailler dans des conditions inadéquates et pénibles », peut-on lire dans un communiqué rendu public ce lundi signé par les deux associations estudiantines.

A cet effet, elles « demandent instamment au gouvernement et en particulier au Chef de l’État de cesser de jouer au dilatoire et au sophisme en optant pour une résolution rapide et efficiente des problèmes posés par tous les acteurs du monde universitaire ». 

Pour se faire entendre, ces associations comptent organiser des manifestations dans les jours à venir.

« La SEET et la LTDE prennent, en outre à témoin l’opinion nationale et internationale sur la situation actuelle et appellent les étudiants des Universités de Lomé et de Kara à se mobiliser massivement pour prendre part aux manifestations d’envergures dont la date sera bientôt communiquée en vue d’exiger du gouvernement et des autorités universitaires la satisfaction de nos justes et légitimes revendications et de celles des autres acteurs », stipule le communiqué.  

Pour finir, la SEET et la LTDE lancent un appel aux « délégués généraux et d’amphis à jouer pleinement leur rôle pour un campus prospère, apaisé et épanouie ».


commentaires
Loading...